La vidéo du moment…

➡️« Apprends à voir le toro de lidia » : la suerte suprême avec Uceda Leal

Le projet « APRENDE A VER TOROS » de la Fondation Toro de Lidia sera composé de 40 vidéos explicatives. Vidéos diffusées chaque semaine, chaque mardi, jeudi et samedi, jusqu’au mois de mars sur la chaine Youtube de la « Fundation del toro de Lidia ».

VIDEO 1 : Manuel Escribano, le toreo de la main droite

VIDEO 2 : El Fundi, la sortie du toro en piste

VIDEO 3 : Carmelo Lopez, les avis

VIDEO 4 : Gonzalo Bienvenida, la cérémonie d’alternative

VIDEO 5 : Rafel Gonzalez, le sorteo

VIDEO 6 : Manuel Escribano, le toreo al natural

VIDEO 7 : Sixto Naranjo, la catégorie des arènes

VIDEO 8 : Javier Horcajada, le changement de toro

VIDEO 9 : David Galvan, la chicuelina

VIDEO 10 : Enrique Crespo, le type de cornadas

VIDEO 11 : Sanchez Vara, le toro manso

VIDEO 12 : Javier Cortés, Cargar la suerte

VIDEO 13 : Miguel Ángel Moncholi, explication lorsqu’un torero se blesse.

VIDEO 14 : Jimenez Fortes, le placement du toro face au cheval

VIDEO 15 : David Galvan, la Véronique

VIDEO 16 : Victorino Martin, les querencias des toros

VIDEO 17 : Miguel Abellan, toréer sur la corne contraire

VIDEO 18 : Fernando Robleño, le toreo en ligne droite et en circulaire

VIDEO 19 : Sergio Rodriguez, différence entre larga cambiada et farol

VIDEO 20 : Federico Arnás, le positionnement des toreros dans l’arène

VIDEO 21 : Raoul de le Fe, le travail de Mozo de Espadas

VIDEO 22 : Simon Rodriguez, les membres de la cuadrilla

VIDEO 23 : Alvaro Burdiel, la différence entre la véronique et la delantera

VIDEO 24 : Domingo Delgado de la Camara, explication des différents quites

VIDEO 25 : Mario Navas, différence entre la gaonera et talaverana

VIDEO 26 : Juan Carlos Rey et Raul Ruiz, le tercio de banderilles

VIDEO 27 : Raoul de le Fe, le travail de l’ayuda

VIDEO 28 : Carmelo Lopez, les changements de tercios

VIDEO 29 : Francisco de Manuel, la suerte naturelle et contraire

VIDEO 30 : Uceda Leal, la suerte suprême

Les commentaires sont fermés.