Saint Sever : Programme complet de la 31ème Semaine Taurine et Culturelle

Semaine taurine du 4 au 11 novembre
Saint Sever_semaine taurine2015


Pour emprunter un terme cher aux rubipèdes, cette 31ème édition sera consacrée aux fondamentaux. Notre tauromachie est une culture qui s’imbrique autant dans la vie politique et économique, que dans la construction personnelle de chaque individu, né en terres de toros…ou pas !

Cette exception culturelle dont nous sommes, et dont nous nous revendiquons, offrira, pendant sept jours, des espaces de découverte, de partage, de réflexion, d’émotion et de convivialité à toutes les générations.

  • Mercredi 4 Novembre au Cloître des Jacobins à 21h :

Conférence de Carlos Abella « Les Clés de Las Ventas »
Cet écrivain francophile, auteur du récent ouvrage « Derecho al toro », est aussi un homme d’action. Il fut, jusqu’il y a peu, le responsable des affaires taurines de la Communauté de Madrid. Il est celui qui est à même de nous éclairer sur les liens qui régissent les relations entre politique, économie et tauromachie. Il est également l’initiateur du célèbre concours de novilladas sans picador « Camino hacia las Ventas ». Une conférence donnée par un homme au cœur de l’événement !

  • Jeudi 05 Novembre au Cloître des Jacobins :

-19h : Vernissage de TORO EXPO : Tauromachies Universelles.

Une exposition, un documentaire pour COMPRENDRE….de 7 à 77 ans. Avec l’Union des Villes Taurines, avec l’Observatoire National des Cultures Taurines, la Peña Jeune Afición présente en exclusivité, « Tauromachies Universelles » une expo unique, éducative, didactique, archéologique et artistique, profondément tauromachique avec des documents inédits !
Horaire d’ouverture : 5nov. 19h-21h. Les 6, 7,9 et 10 : 15h-19h, le 8 : 10h-18h, le 11 : 9h30-15h30.

– 21h : Cinéma Tapas :

En avant première, ce film documentaire produit par l’UVTF et l’Observatoire National des Cultures Taurines sera le support à la fois pédagogique et artistique défendant notre exception culturelle. A voir par tous, petits et grands, de Lille à Gibraltar.

  • Vendredi 06 Novembre 2015 au Cloître des Jacobins à 21h:

Conférence de Jean MALER « Les enfants et la tauromachie »
Le docteur Jean Maler est neuropsychiatre et psychanalyste. Il a vécu une double vocation dans les années 55- 60 ; matador de novillos « Malerito » et étudiant à la faculté de médecine ! Il nous fera découvrir les mécanismes psychiques qui alimentent la construction d’un individu, et de leur interaction avec la réalité, fut-elle tauromachique. Jean Maler est particulièrement compétent pour intervenir sur un tel sujet, de part son double vécu médical et taurin !

  • Samedi 07 Novembre 2015 au Cloître des Jacobins :

-19h : remise du 5ème Trophée du Cap de Gascogne Formelle et Seconde –

-21h : Torockn’roll y Tapas aux Burladeros

  • Dimanche 08 Novembre 2015 au Cloître des Jacobins à 10h:

3ème édition : L’AUBERGE ESPAGNOLE ; 9 Peñas-9 Toreros-18 Danseurs-9 Maîtres Queux

Animée par HATS BERRI et la BICITUNA

Au paseo, sur les tréteaux et aux fourneaux : la peña Osmosa, la peña St Jean, la Biche, la peña Cardeno, la peña A los Toros, la peña La Muleta, l’Amicale Hermanada Puente la Reina, la peña taurine Garlinoise et la peña Jeune Aficion.

  • Lundi 09 Novembre 2015 au Cloître des Jacobins à 21h :

Conférence de Jose BUENDIA de CID « La ganaderia de Joaquim Buendia et l’encaste Santa Coloma »
Il est l’héritier du fer historique de l’encaste Santa Coloma. Avec la simplicité qui le caractérise, il évoquera la gloire de cette ganadería, mais aussi les années difficiles qui ont conduit cet élevage dans l’oubli. Détenteur des livres originels, Jose Buendía a initié un travail obscur et minutieux dont il nous contera les nombreuses péripéties. Cette œuvre ganadera trouvera son premier aboutissement en France, au Cap de Gascogne, le 11novembre.

  • Mardi 10 Novembre 2015 aux Burladeros à 21h :

Nuit de la Peña animée par Va Voir Maman, Papa Travaille

  • Mercredi 11 Novembre 2015 :

-Dès 9h, traditionnel Casse croûte et le non moins traditionnel et unique Rastro Taurin.

-10h Monumental des Jacobins : Sensationnel mano a mano des toreritos Ismaël de Salamanque et Jean d’Adour Aficion sous la houlette des maestros Jose Ignacio Sanchez et Richard Milian.

-12h : apéritif – concert animé par Les Armagnacs. Annonce des prix des critiques taurins

-13h : repas de l’aficion

-16h : novillada sans picador aux arènes Henri Capdeville

La ganadería de Joaquin Buendía :

Créée en 1932, elle fut initiée par le Conde de Santa Coloma en 1905. Elle est le résultat d’un savant mélange de troupeaux venant d’Eduardo Ibarra et de troupeaux de Saltillo. La ganadería de Joaquin Buendía, au passé glorieux, reste l’un des derniers réservoirs de ce sang. Elle fera son retour en France avec cinq novillos au physique très caractéristique.

Tibo Garcia : Classe, courage et simplicité, trois qualités qui ont conduit ce novillero aux demi-finales des novilladas télévisées de Canal Sur et aux succès dans la plupart des novilladas françaises. Tibo compte bien ratifier triomphalement sa temporada, prémices, n’en doutons pas, d’un passage à l’étage supérieur, très attendu !

Vic-Tienta-Tibo Garcia

Baptiste Cissé : Torero fin, appliqué, presque minutieux, Baptiste Cissé grandit et se fortifie au fil de la temporada. Sans bruit et avec abnégation, le travail porte ses fruits. Tout simplement pour sa première temporada, il est élu triomphateur des Sans Picador de Bayonne ! La novillada de Buendía doit permettre au Tossais de confirmer sa place de premier espoir du Sud-Ouest.

Saint Sever_ Baptiste Cissé-fiesta campera

Jesus Mejias : Il s’est présenté à Saint-Sever en 2014. C’était dans la Monumental des Jacobins sous l’œil attentif du maestro Joselito. Depuis Jesus Mejias a confirmé, et, son succès lors de la novillada de Maurrin a marqué les aficionados. Sa présence à Saint-Sever était incontournable.

Maurrin_Jesus Mejias_Lartet

David Salvador : Il est clair que la présentation de jeunes talents est primordiale pour un spectacle tel que le notre. David Salvador c’est la perle de l’école taurine de Salamanque ! Son concept est déjà bien pensé et la finesse de son toreo enchante son professeur Jose Ignacio Sanchez. A découvrir !

Fernando Navarro : Bien qu’ayant peu toréé, ce novillero andalou s’est à chaque fois fait remarquer par une excellente main gauche. Son style classique et très sévillan ravira les amateurs du toreo parfumé des bords du Guadalquivir !

-19h : Tertulia aux Burladeros.

Les commentaires sont fermés.