Nimes : les cartels de la féria de la pentecôte nîmoise ont été dévoilés

Avec des alternatives et un package figuras-toros
Avec des alternatives et un package figuras-toros

Hier, dans la salle des mariages de la mairie de Nîmes, en présence de Jean-Paul Fournier sénateur-maire de Nîmes et Frédéric Pastor adjoint à la tauromachie, Simon Casas directeur des arènes a officialisé les cartels de la Feria de Pentecôte 2016.

A Nîmes, l’alternative est monnaie courante. De Camino et Litri à Roca-Rey, de nombreux novilleros ont franchi le pas et sont devenus matadors de toros. Cette année, Nîmes triple la mise et colle à l’actualité.

Les trois meilleurs novilleros du moment prendront leur alternative à la Pentecôte avec des parrains prestigieux : El Juli, Morante de la Puebla et Jose Mari Manzanares. Trois alternatives de Grand Luxe.

Mais, l’actualité, c’est aussi la montée en puissance de jeunes toreros. Ainsi Jose Garrido excellentissime à Olivenza et Valencia, viendra confirmer son alternative. Ainsi, Alberto Lopez-Simon, la révélation 2015. Ainsi, Andres Roca-Rey éblouissant en ce début de saison. Trois jeunes aux portes du pouvoir.

Sébastien Castella sera présent à deux reprises.

  • Cartels :

Jeudi 12 mai: Corrida Camarguaise

Vendredi 13 mai: novillos de Parladé pour Pablo Aguado, Leo Valadez et Andy Younes

Samedi 14 mai (matin): toros de Torrealta pour Enrique Ponce, Juan Bautista et José Garrido, qui confirmera l’alternative

Samedi 14 mai (tarde) : toros de Garcigrande pour El Juli, Sébastian Castella et Alvaro Lorenzo, qui prendra l’alternative

Dimanche 15 mai (matin): toros de Zalduendo pour Morante de la Puebla, David Mora et Ginés Marin, qui prendra l’alternative

Dimanche 15 mai (tarde) : toros de Juan Pedro Domecq pour José María Manzanares, Alberto Lopez Simon et Varea, qui prendra l’alternative

Lundi 16 mai (matin): toros de Fermín Bohórquez pour Pablo Hermoso de Mendoza, Manuel Manzanares et Léa Vicens

Lundi 16 mai (tarde) : toros de Daniel Ruiz pour Sébastian Castella, Miguel Angel Perera et Andrés Roca Rey

 

Les commentaires sont fermés.