Madrid : oreille pour Miguel Abellan entre rafales de vent et Porta gayola

Voltereta et ovation pour Fandiño (Vidéo)
madrid_abellan_portagayola

Photo : Alvaro Marcos (http://www.las-ventas.com/index.asp)

Après le drame et le miracle de la veille, la première ovation fut pour l’équipe médicale de la plaza de Las Ventas. Miguel Abellan brinda son premier toro au docteur Maximo García Padro sous l’ovation du public. Ce fut encore une après midi marquée par les rafales de vent, ce qui compliqua énormément la lidia, et mettant les hommes sur leurs gardes. Nouvelle tarde ou les toreros prirent des risques pour triompher. Miguel Abellan et Ivan Fandiño ont attendu leurs deux adversaires à Porta Gayola.

Toros de Parladé, très bien présentés, de comportements variés, fades la plupart, meilleurs le quatrième et sixième, encasté l’ultime

Miguel Abellan (1 oreille après avis et applaudissements) montra une envie de triomphe toute la tarde. Son premier adversaire est fade mais avec un fond de noblesse, Miguel réalisa une faena sérieuse avec des séquences temples. Après une nouvelle porta gayola, il enchaina par des véroniques pieds joints et remate par une larga des rodillas. Le ton était donné. Le toro transmet mais la faena volontaire de Miguel sera protestée par le tendido 7.

Miguel Angel Perera (applaudissement après avis et silence après avis) fut appliquée mais très gêné par le vent qui laissera un travail sans rythme ni liaison. De plus il fut trop long et reçut un avis avant d’être allé chercher l’épée. Nouvelle faena sans transmission face au cinquième.

Ivan Fandiño (silence et ovation après 2 avis) voulait sa revanche après la déception de son solo. Il se fit une frayeur sur sa première porta gayola. Malgré sa bonne volonté, le toro est fade et ne transmet pas. Face au sixième encasté, On retrouva un Ivan autoritaire et dominateur mais sa faena ira a menos. Le final par bernadinas fera remonter l’émotion. Il reçut une forte voltereta à l’estocade, pinchazo et entière.

Les commentaires sont fermés.