Colombie : la cour constitutionnelle dit OUI au retour des corridas à Bogota

Près de 30 jours de grève de la faim de novilleros
Vuelven-los-toros-Bogota

Photo : http://puertagrandevenezuela.blogspot.fr/

 

Gustavo Petro le maire de Bogota, ex-guerillero et accusé de corruptions avait contre toute légalité interdit les corridas aux arènes Santa Maria de Bogota en rompant le bail des arènes signé jusqu’en 2015 et voulant en plus faire détruire les arènes.

Depuis plus de 30 jours, des novilleros avaient entamé une grève de la faim pour faire entendre leurs revendications, allant même jusqu’à se coudre les lèvres pour dénoncer l’absence de dialogue du maire.

Cette affaire avait été placée entre les mains du tribunal depuis près de neuf mois. Mardi, la Conseil constitutionnelle colombien a ordonné aux autorités de faire le nécessaire pour le retour des spectacles taurins dans la Plaza de Toros Santa Maria afin de garantir la continuité de l’expression artistique tauromachique et sa diffusion.

L’arrêt C-889 de 2012, qui déclare exécutoire la loi 916 de 2004 qui dit que les maires et les conseils municipaux ne peuvent pas interdire la tauromachie dans les municipalités où la tradition taurine est ininterrompue. La Cour a conclu qu’il n’y a pas de règle juridique imposant une interdiction générale de la corrida. Au contraire, la Cour a confirmé la réglementation juridique de ces activités contenues dans la loi 916 de 2004, que les traditions culturelles de la nation sont reconnues par l’Etat.

 

 

Les commentaires sont fermés.