Vauvert : les toros de Prieto de la Cal déçoivent pour le solo de Sanchez Vara

Il coupe cependant 2 oreilles (vidéo)
Vauvert-sanchezVara


Photo et CR : toreria.net pour vuelta

La fête n’a pas été à la hauteur des espérances. Un tiers d’arène avec un temps très ensoleillé pour l’encerrona de Francisco Javier Sanchez Vara devant six exemplaires de la ganaderia de Prieto de la Cal en présence du ganadero et de sa mère. Bien présentés mais manquant de force ce qui impliqua de nombreuses chutes.

Francisco Javier Sanchez Vara  (gris plomb et or) – salut 1/3 – silence – silence – 1 oreille – silence – 1 oreille

Sobresalientes – Enrique Chapura et Pedro Marin

Le premier de l’après midi est plutôt réservé à la réception au capote. Un contact avec la cavalerie et un picotazo seront le seul châtiment. Une faena essentiellement droitière en économisant son adversaire pour éviter les chutes. Une entière un peu basse mais efficace lui permet de saluer.

Son second sort très vif des chiqueros mais baisse de régime rapidement après ses deux rencontres avec le lancier en chutant à chaque reprise sous le cheval. Quelques passes et le bicho confirme sa grande faiblesse. La faena se termine rapidement par une entière.

Le troisième donne dés la sortie du toril des signes de mansedumbre en fuyant systématiquement la cape. Par contre avec la cavalerie il s’emploie bien par trois fois. Sans option pour exécuter une faena liée, quelques naturelles, une corne droite à éviter et une estocade en plusieurs essais viennent à bout de cet adversaire.

Le quatrième de la tarde est reçu par une larga de rodilla. Par précaution, Sanchez Vara demande le changement après la première et unique pique. Après le brindis à sa cuadrilla française composée de Rafaël Canadas, El Santo et José Gomez il entame une faena par doblones puis de bonnes passes sur les deux rives d’ou ressortent quelques naturelles du meilleur goût. Une tentative de récibir échoué puis une lame entière lui permettent de couper sa première oreille.

Son cinquième, magnifique, est le plus charpenté de la tarde. Il est lui aussi très faible et s’ankylose du train arrière après une demie vuelta de campana. Il ne se livre pas totalement dans la muleta du maestro de Guadalajara. Malheureux aux aciers, un nouveau silence s’installe sur les gradins.

Le dernier de l’après midi est plus léger. Apres réception par larga et quelques capotazos intéressants l’animal est mené au cheval ou il fait tinter les étriers car il se défend plus qu’il ne combat. L’atmosphère se réchauffe avec le deuxième tiers par le saut à la garrocha de son péon El Peque suivi d’une paire de banderilles au quiebro de la chaise. La faena plutôt droitière est intéressantes mais le bicho ne tiens pas la cadence. Quelque desplantes et une mort en deux temps lui font engranger une deuxième oreille synonyme de sortie par la grande porte.

http://www.feria.tv/video-3518_vauvert-encerrona-de-sanchez-vara.html

Les commentaires sont fermés.