Tarascon : présentation réussie des novillos de San Sébastian

Le jeune Francisco Jose Espada triompheTarascon-Espada

Photo : Daniel Chicot (Aplausos)

Le protégé de César Jiménez surclassant ses deux compañeros bien trop vert devant un intéressant lot de novillos de San Sébastian, ganaderia qui faisait sa présentation officielle. Un lot superbement présenté, peu homogène physiquement et moralement mais avec trois excellents novillos les 3°, 4° et 5° dont un, le quinto, généreusement honoré d’une vuelta al ruedo posthume, le second très compliqué et le dernier invalide. Coté piques, un certain manque de forces a contraint au minima ce tercio, les trois cités s’y montrant aussi les mieux notés. La plupart seront applaudis à leur sortie, le 3° ovationné à l’arrastre.

Fernando Rey (silence et ovation) Le 1er San Sébastian s’avéra tardo et peu enclin à humilier mais il ne trouva pas en face de quoi s’améliorer, F. Rey balbutiant un toreo peu efficace et peu sûr. Devant le 3°, noble et encasté, le malagueño y mit du cœur mais sans la technique pour s’imposer, parvenant à lier quelques séries qui auraient méritées plus finition tant le novillo avait du répondant.

Francisco José Espada (silence et 2 oreilles) Le second arriva très court et très compliqué au troisième tercio. F. J. Espada insista, frôlant l’accrochage jusqu’à en tirer une unique mais ô combien méritoire série droitière avant de s’embrouiller à l’épée. Avec le cinquième, juste de forces mais doté d’une excellente noblesse, le madrilène en tirera le meilleur parti avec un toreo vertical et efficace, une voltereta en prime, au cours d’une large faena marqué du sceau de C. Jiménez et conclue avec décision.

Dorian Dejean (silence et silence) D. Dejean toucha en premier un excellent novillo qui demandait à être toréer par le bas et conduit avec temple. L’audois n’écoutant pas les conseils prodigués par son entourage, la faena résultera décousue, brouillonne et sans la saveur que permettait le pupille de G. et M. Vangelisti. Il conclut d’une lame desprendida efficace. Il ne put se ressaisir avec le superbe dernier, faible et invalide auquel il ne pourra voler que quelques muletazos par le haut pour essayer d’estomper son handicap avant de se trouver à la peine avec les aciers.

CR : www.toreria.net pour Vuelta

http://fr.feria.tv/video-2587_espada-triomphe-avec-un-san-sebastian.html

Autre Résumé Vidéo : http://www.corrida.tv/rubriques/actualites/index.asp?id=3070

 

Les commentaires sont fermés.