Séville : Pablo Aguado coupe une oreille pour la première du cycle continue

Rappel des cartels de la féria. Vidéo
Séville-Aguado-oreja

Photo : plaza de toros de La Maestranza

Pablo Aguado fut le plus en vue de la première corrida du cycle continue de la féria de Abril. Auteur de deux bonnes faenas, avec style et temple. Il servit de belles séries de naturelles templées mais échoua aux aciers à son premier toro. Face à l’ultime qu’il brinda à Curro Romero, il lia des séries de classe sur les deux bords et conclut en deux temps. Lama de Gongora n’a pas su profiter totalement du brave second, qui se distingua au cheval.

Toros de Torrestrella, de présentation moyenne, de comportement varié, brave le second, noble le sixième.12

Javier Jiménez (silence après avis et silence après avis)

Lama de Gongora (ovation et silence)

Pablo Aguado (ovation et 1 oreille)

– Jeudi 12 avril : Toros de La Palmosilla pour Luis Bolívar, Joselito Adame et Rafael Serna.

– Vendredi 13 avril : Toros de Hermanos García Jiménez pour Miguel Ángel Perera, Alejandro Talavante et Roca Rey.

– Samedi 14 avril : Toros de Victorino Martín pour Antonio Ferrera, Manuel Escribano et Daniel Luque.

– Dimanche 15 avril : Rejones. Toros de Fermín Bohórquez pour Sergio Galán, Andrés Romero et Lea Vicens.

– Lundi 16 avril : Toros de Garcigrande et Domingo Hernández pour Enrique Ponce, Julián López ‘El Juli’ et Alejandro Talavante.

– Mardi 17 avril : Toros de Núñez del Cuvillo pour Sebastián Castella, José María Manzanares et Alejandro Talavante.

– Mercredi 18 avril : Toros de El Pilar et Moisés Fraile pour Juan Bautista, López Simón et José Garrido.

– Jeudi 19 avril : Toros de Jadilla et Vegahermosa pour Antonio Ferrera, Julián López ‘El Juli’ et Roca Rey.

– Vendredi 20 avril : Toros de Juan Pedro Domecq et Parladé pour Enrique Ponce, José María Manzanares et Ginés Marín.

– Samedi 21 avril : Toros de Fuente Ymbro pour Juan José Padilla, Manuel Jesús ‘El Cid’ et David Fandila ‘El Fandi’.

– Dimanche 22 avril : Toros de Miura pour Manuel Escribano et Pepe Moral (Mano a mano)

Les commentaires sont fermés.