Sainte Marie de la Mer : Sébastien Castella sort en triomphe de son mano a mano

Oreille pour José Garrido (résumé vidéo)
Sainte Marie-Castella2017


Photo et CR : Toreria.net pour vuelta

Si Sébastien Castella est sorti seul à hombros des arènes des Saintes Maries de la Mer c’est parce que José Garrido eut du mal à trouver le sitio pour tuer, qu’il quitta les arènes avec une seule oreille dans son esporton. Si les deux toreros ont offert un visage attrayant et jouant le jeu pour ce mano à mano qui n’attira hélas qu’une demi-entrée, ce sont les toros d’Antonio Banuelos, les Juanpedro del norte, qui ont plutôt jeté un froid. Un lot bien présenté, homogène, excepté le dernier, balancé à 560 kgs et aux armures bien plus légères, mais qui ne servit pas l’esprit de cette corrida flamenca. Brusque, manquant de race et de forces, ils s’éteignirent en se défendant, en cours de faena, plus agressif, voire violent le 4° qui transmit un peu plus. Ils prirent dans l’ensemble une monopique écourtée avec un bon principe. Sobresaliente Jeremy Banti auquel S. Castella offrit un quite au 5°. Pst G. Magnoni, soleil chaud puis quelques gouttes de pluie au 5°. Superbe partition musicale et cantante du groupe Dame la Mano.

Sébastien Castella (Oreille, oreille et salut) Faible et se défendant, le 1er n’offrira qu’un peu de mieux temporairement à gauche à un S. Castella qui dut lui arracher les quelques muletazos qu’il avait. Superbe épée pour conclure. Salut de Rafael Viotti et Vicente Herrera aux banderilles après un joli quite par chicuelinas chaloupées du biterrois. Noble mais juste de forces, le Banuelos s’éteindra progressivement devant un torero décidé et faisant étalage de son potentiel, de meilleur impact à droite, qui en termina d’une belle épée. D’entrée le 5° resta sur la défensive et après une charge impromptue de manso il rechigna à la tache, compliqué et court, finissant avisé et s’éteignant rapidement, S. Castella concluant d’une lame caidita au 2° essai.

José Garrido (Salut, vuelta et oreille) Le second afficha un bon fond mais une noblesse fade qui ne transmettait pas. J. Garrido lui servit un trasteo efficace, élégant et bien construit, de meilleure tenue à droite, entrecoupé d’un « croc en corne » sans conséquences. Final en deux temps d’une lame basse. Il reçut le 4° d’une larga de rodilla et par véroniques le genou ployé avant une faena brindée à S. Castella. Le Banuelos est agressif et brusque mais le torero de Badajoz, décidé et affirmé, en tirera un excellent parti sur les deux rives, menant la partie à mas avec un final plus enlevé. Il recevra un uppercut en portant la première épée avant d’en finir à la 3°. Il afficha sa décision d’entrée à la cape, amenant son adversaire au centre rematant d’une larga à genoux. Brindée à Marie Sara, son trasteo se passera essentiellement en tablas ou le toro y avait trouvé refuge, ne se livrant pas avec des charges très courtes. J. Garrido ira au corps à corps prés des barrières pour lui arracher les quelques muletazos qu’il avait. Pinchazo, tiers de lame et descabellos mais le public lui obtint une oreille, récompensant l’ensemble de sa prestation.

Cr : Toreria.net 

  • Résumé vidéo de Corrida Tv

Les commentaires sont fermés.