Saint Perdon : la peña La Muleta a dévoilé les ganaderias de leur novillada

Diversité des encastes le 30 août au Plumaçon
Saint Perdon-ganaderias 2015

La peña La Muleta a communiqué les ganaderias qu’elle a retenu pour sa novillada concours du 30 août 2015.

Louis Husson a donné son accord pour intégrer le cartel de cette novillada.

 Saint Perdon - Louis Husson 2014

 

  • Ganaderia de Partido de Resina :

Partido de Resina est l’évolution des Pablo. Depuis 1997 José Luis Algorra poursuit l’œuvre entreprise il y a plus d’un siècle par la famille Pablo Romero. Il a renommé la ganaderia « Partido de Resina », du nom de la finca, qui jadis, regroupait les vaches de ventre. C’est un toro volumineux, très musclé.
*
Origine Pablo Romero

  • Ganaderia de Conde de Mayalde :

Créé en 1940 par Huberto Sánchez Tabernero avec des vaches des coquillas de Sanchez Fabres. En 1949, José Finat achète la ganaderia avec son épouse qui par la suite changera le fer et la devise et donnera le nom de Conde de Mayalde et élimine entièrement le sang d’origine. Ganaderia dirigée par Rafael Pinat et formée avec des vaches issues de la ganaderia de Sepulveda d’origine Contreras.
*
Origine : Parladé – Juan Pedro Domecq

  • Ganaderia de Dolores Aguirre :

Formé dans les années soixante par la fille de don Atanasio Fernandez, avec du bétail maison, sous le nom de « Campocerrado », l’élevage a acquis une toute autre réputation sous la direction de Doña Dolores Aguirre Ybarra. La ganadera basque a rigidifié ses « Atanasios » par l’apport d’étalons du Conde de la Corte. Le toro de Dolores Aguirre maintient l’émotion en piste durant tout son combat.
*Origine : Atanasio Fernandez – Conde de la Corte

  • Ganaderia d’El Cubo :

La Ganaderia El Cubo est fondée en 1992 avec des vaches de Don Manuel Vidrie et sementales de Félix Cameno. D’orgine Murube, les toros sont volumineux et possède un museau large. En 1997, ils achètent des vaches issues de la ganaderia Garcigrande.
*Origine Murube – Garcigrande

  • Ganaderia de l’Astarac :

Jean Louis Darré est un homme de la terre. Il débute comme mozo d’espada de Michel Lagravère puis il retourne à Bars exercer son métier d’agriculteur. Parti de rien, sinon de son aficion et de sa volonté, Jean Louis Darré vend ses vaches à viande, commence à poser des clôtures et en décembre 1992, il achète à son ami Jean Riboulet, propriétaire de l’élevage du Scamandre, des vaches et un étalon de pure origine Pedrajas.
* Origine : Parlade, Gamero Civico

  • Ganaderia d’El Añadio :

La ganadera, María Jesús Gualda, représente la quatrième génération d’une famille d’éleveur de taureaux braves de la province de Jaén. Elle élève sur les vallons des environs de Vilches, du bétail aux origines Santa Coloma dans la ligne Coquilla
*Origine : Santa Coloma – Coquilla et Buendia

Les commentaires sont fermés.