Saint Gilles : succès de la fiesta campera offerte par l’empresa Toro Pasion

Triomphe de Thomas Joubert (vidéo)
Saint Gilles_fiesta campera

Photo et CR : Toreria.net pour vuelta

Remplir les arènes une fin d’après-midi de semaine, c’est déjà un exploit en soi. Voir ce superbe public sortir des arènes de Saint Gilles, les visages rayonnants de joie en est un autre. Il faut dire que le cadeau de l’empresa «ToroPasion» (PH Callet-J. Miletto) aux six toreros français était de luxe. Une corrida de toros pour figuras, faisant regretter à tous les mauvais caprices du temps…. Avec des si….

Six toros d’El Pilar avec un fond de bravoure et de caste, donnant un excellent jeu, supérieur le cinquième, N°109, fort justement primé d’une vuelta posthume. Et six toreros français qui s’en accommoderont fort bien dans l’ensemble, chacun avec ses moyens, Thomas Joubert faisant à nouveau passer un frisson émotionnel fort sur les tendido par sa toreria toute en sensibilité…. Point noir de la soirée, le KO subit par Denis Loré, prenant en pleine figure son toro qu’il venait proprement d’estoquer, et qui être évacuer sur une civière….

Six toros de présentations variées pour Denis Loré (2 oreilles), Mehdi Savalli (2 oreilles), Jeremy Banti (oreille), Thomas Joubert (2 oreilles y rabo), Thomas Dufau (oreille) et Andy Younes (oreille).

Le premier s’emploiera à la 1ere rencontre et y retournera une seconde fois pour la forme. D. Loré l’entreprend sur le piton gauche mais c’est sur l’autre rive qu’il va trouver la bonne carburation devant un toro noble mais manquant d’un peu d’alegria. Le nîmois parachèvera sa faena par des séries par le haut avant de porter une superbe lame, avant d’être mis KO, toro allant mourir après cet ultime geste….

Le second ira deux fois au cheval avec de belles dispositions avant que M. Savalli ne se fasse ovationner pour son tercio de banderilles. L’arlésien liera plusieurs passes par le haut en tenant la barrière avant d’enchainer deux interminables séries de la droite au centre de la piste, le toro venant de loin, happé par le leurre. Plein d’envie, Mehdi oubliera de construire sa faena et la fin sera plus désordonnée, tuant d’une entière au 3° tir.

J Banti est en manque de pratique et cela s’est ressentit devant un adversaire un peu juste de force, mansito mais qui le débordera des deux mains par sa noblesse encastée, l’arlésien finissant un peu mieux sa faena par le haut mais pinchant deux fois avant de conclure.

C’est par une somptueuse réception, cape en main, que T. Joubert connecta d’entrée avec le public. Le toro pousse à la une, Thomas réalise un quite par zapopinas, mettant de loin son adversaire qui ira sans se faire prier à la rencontre de Mathias, impeccable et qui sera ovationné. Re-quite de l’arlésien par crinolinas ajustée. La faena débutera par des statuaires toute en douceur avant une série toute en suavité… Et c’est alors que le El Pilar se mit a lorgner de plus en plus vers les planches, permettant toutefois à T. Joubert de distiller quelques séries magnifiques pleines de toreria avant une demi lagartija sin puntilla….

Thomas Dufau héritera du meilleur toro du lot, Il poussera fort dans le peto et longtemps avant que Rafael Lisita ne se fasse ovationné pour deux poses de banderilles superbes. Au dernier tiers, le toro galopera avec classe vers la muleta du landais qui fera front en liant quelques enchainements méritoires, mais il pêchera par manque de temple devant toro important, rendant irrégulier l’ensemble. Il tuera d’un recibir mal placé mais suffisant avant que le mouchoir bleu ne récompense le toro.

A Younes n’en n’est qu’à sa première saison en piquée et c’est déjà bien d’avoir relevé le challenge mais « mucho toro para el chaval ». Deux piques bien prises après une bonne réception au capote et à la muleta de bons passage surtout en début de faena mais le tout jeune arlésien eut plus de difficultés par la suite avant de porter une superbe épée au 2° essai…

Les commentaires sont fermés.