Saint Gilles : présélection pour le second certamen « La Fragua » créé par Juan Leal

Tienta de vaches de Pagès Mailhan samedi 6 décembre
Samadet - la Fragua finale

Les 28 février et 1 mars prochains, 15 jeunes novilleros se verront offrir la possibilité de toréer chacun une becerra dans les modernes arènes couvertes de Pontonx dans les Landes.

Juan Leal, invité par la jeunesse St Gilloise à venir partager un moment d’aficion après son triomphe du mois d’août, organise un tentadero public dans les arènes de Saint Gilles le samedi 6 décembre avec des vaches de Pages-Mailhan.

Il invite tous les jeunes aspirants de la région à venir tienter avec lui afin qu’il puisse réaliser une pré-sélection des candidats qui désirent se présenter à la Fragua.

La tienta débutera à 15h30.

  • Seconde édition à Pontonx sur l’Adour

Le Concours ‘La Forge’ créé et organisé par le matador de toros français Juan Leal accueillera en 2015 sa seconde édition. Le Concours a pour  objectif  d’aider les jeunes toreros sur le difficile chemin de la profession de torero. 15 novilleros pourront y participer, âgés de 16 à 21 ans, qui seront sélectionnés par le torero lui-même.

Pontonx est un joli village des Landes situé au centre d’un triangle très taurin, Mont de Marsan, Dax et Bayonne. Bien que ce fut un lieu où se sont toujours déroulées des courses landaises, Pontonx cette fois, sous le parrainage de Juan Leal, accueillera au sein de ses toutes modernes arènes couvertes la première manifestation taurine à caractère espagnol de sa nouvelle étape. Le jeune matador de toros annonce que cette deuxième édition (la première fut à Samadet) sera aussi un point de rencontres entre aficionados et professionnels, avec des tables de travail, des conférences, diverses expositions ainsi que de projections de documentaires. Juan considère que nous traversons un moment durant lequel la fiesta nécessite une réaffirmation de notre identité et de notre culture et que toutes les opportunités sont bonnes.

Le Concours débutera le samedi 28 février par deux tentaderos publics en cession matinale et vespérale. Un jury composé de professionnels taurins et de journalistes sélectionnera les quatre finalistes. Ces finalistes devront combattre quatre añojos lors d’une classe pratique la matinée du 1er mars. Le vainqueur recevra le trophée « La Forge », qui lui ouvrira le portes de différentes arènes du sud-ouest comme ce fut le cas cette année pour Leo Valadez et « El Adureño » qui furent les vainqueurs de cette première édition. Le spectacle qui clôturera ce week-end taurin est en cours d’élaboration.


 

Les commentaires sont fermés.