Roquefort : des novillos de Valdefresno compliqués

Une oreille et blessure pour Caballero. GALERIE PHOTOSRoquefort-Valdefresno-Caballero

Novillos de Valdefresno bien présentés, compliqués dans l’ensemble, aux intentions peu claires, ne se livrant pas, préférant se réfugier près des tablas et fuir le combat et sans transmission. Ils furent plus violents que braves face à la cavalerie.
Face à ces sérieux et complexes novillos, il fallait faire preuve de métier pour les défier. Compliqué pour ces jeunes toreros encore vert, qui en plus n’auront pas été aidés par leur cuadrilla.

Rafael Cerro (ovation, silence et silence) fut appliqué mais ne sut s’imposer sur ses adversaires. Son premier ne fut jamais fixé et attiré par les planches, il fut donc en difficultés pour le tuer mais une estocade chanceuse le libéra. Il fut discret face à son deuxième sans moteur et ne sut trouver de solution avec l’ultime, en remplacement de Caballero, attiré lui aussi par les planches et sans charge. Il fut long à la mort, échappant de justesse aux 3 avis.

Brandon Campos (silence et silence) fut sérieux et montra une certaine assurance mais sans transmission face à son premier opposant court de charge. Il fut plus discret face à son second manquant de fond et peu combatif. Il échoua épées en main.

Gonzalo Caballero (1 oreille avec blessure) fut volontaire et fut auteur de bons passages face à un adversaire sur la défensive et attiré par les planches. Il se fit secouer à deux reprises avec des bernadinas finals inappropriés, se faisant déshabiller intimement. Il fut courageux et tua son adversaire avant de rejoindre l’infirmerie pour une blessure au pénis et un fort choc à la tête qui l’empêcha de revenir tuer le dernier malgré son envie.

Roquefort-Valdefresno GALERIE PHOTOS

En matinée,

2 erales de L’Astarac et 2 de Camino de Santiago bien présentés et de comportement varié

Daniel Soto (ovation et 1 oreille)

Louis Husson (ovation et silence)

Les commentaires sont fermés.