Rion des Landes : Fiesta Campera et Viva la Fiesta Brava

Une belle matinée pour conclure la temporada (Photos et Vidéo)
Rion des Landes - Fiesta Campera

GALERIE PHOTOS

Devant une manifestation illégale, l’organisation et la mairie avaient mis en place les moyens nécessaires afin que la traditionnelle fiesta campera de fin de saison se passe dans les meilleures conditions. Les gens étaient regroupés dans 2/3 des arènes, seule la partie non autorisée suite aux incendies du début de semaine dernière était vide. Les forces de l’ordre ont su neutraliser ces individus en manque de reconnaissance. Avant la sortie du premier toro, les critiques taurins du sud ouest ont remis leur prix à Clemente. Et une standing ovation fut octroyée au Maire de Rion des Landes, soutenu par les maires des cantons voisins et portant l’écharpe Bleu Blanc Rouge.

Novillos des Frères Jalabert de présentation correcte et de comportement varié

Juan Bautista (1 oreille) Alors que sortit le premier exemplaire de la matinée, des individus non invités sortirent un ridicule teeshirt. Pendant leurs expulsions par les forces de l’ordre (qui les avaient très vite repérés) Juan Bautista livra une très belle série de cape sous les Olés des aficionados qui raisonnaient dans toutes les villes taurines. Après une seule rencontre poussée, Juan Bautista abrégea rapidement sa faena face un adversaire compliqué et dangereux. Une estocade entière après un pinchazo lui rapportera un trophée.  

César Jimenez (2 oreilles) reçut son opposant avec élégance. Puis malgré un adversaire qui fuit aux planches, César fut patient et l’intéressa petit à petit dans sa muleta douce et l’amena a mas avec classe. Estocade engagée avant un descabello.

Juan Leal (2 oreilles et la queue) fut sérieux et se montra à l’aise face à un bon et noble adversaire. Après avoir posé les banderilles, la faena « Made in Juan » commençant par un cambio au centre qui donna le ton puis donna certaines séries avec douceur et profondeur mais d’autres dans un terrain plus proche furent moins efficace. Estocade engagée et en place. Trophées maximum et vuelta au toro.

Francisco José Espada (ovation) le protégé de César Jimenez montra un manque certain de métier, peu à l’aise et incertain mais pas inintéressant.

Clemente (2 oreilles) le dernier exemplaire de la matinée et de la saison sortit avec envie, Clément le reçut avec élégance à la cape avant que Juan Bautista le banderilla avec enthousiasme. Clément fut sérieux et montra de la maturité face à un animal noble mais pimenté. Il fit preuve de sérénité et conclut son travail par une épée engagée et en place.

Merci et un grand bravo à l’organisation, la municipalité et les forces de l’ordre (ainsi qu’aux gardiennes du temple, très dissuasif et efficace apparemment). Merci à l’harmonie pour leur efficacité, leur talent et d’avoir masqué le bruit des hystériques.
Enhorabuena à tous les aficionados également, exemplaire une nouvelle fois. L’aficion en ressort grandi.

VIVA LOS TOROS Y LA FIESTA BRAVA

  • Les gardiennes du temple :

Quelle merveille idée fut trouvée par l’organisation. Depuis le matin, des vaches landaises étaient en piste afin de dissuader les mauvais esprits de venir en piste. Et cela fut efficace. Environ 16 individus dont 11 femmes (on a leurs têtes et la gendarmerie a leurs noms) ont cependant réussi à rentrer dans l’arène en attendant sagement le début, mais vite repérer par la gendarmerie. Voulant sûrement aller s’enchainer en piste comme lors des incidents du mois d’août, une surprise les attendait en piste. Mais ils n’ont pas voulu y aller. Bizarre. Bref, grâce à eux, 16 personnes (à 25euros l’entrée) ont fais don de 400euros à l’organisation. Et les aficionados se sont déplacés plus nombreux que l’an passé.

Rion des Landes - Gardiennes du temple

Les commentaires sont fermés.