Parentis en Born : l’Ada a présenté les ganaderias pour la féria du centenaire

Hommage aux ganaderos triomphateurs de Parentis

Parentis-Aguadulce-galerie

Deux novilladas piquées et un bolsin au menu de la feria de Parentis en Born qui aura lieu les 10 et 11 aout 2019

L’Association des Aficionados de Parentis en Born (ADA FERIA) et la Commission taurine viennent de rendre public le programme de la Feria et la liste des ganaderias retenues pour la prochaine feria de la Sen Bertomiu qui se déroulera les 10 et 11 Août 2019. En 2019, l’Association des Aficionados fêtera le Centenaire des Corridas Parentissoises.

Parentis-galerie-Couto de Fornilhos

  • Samedi 10 Août :

Un Bolsin en ouverture de la Feria

Le Samedi 10 Août 2019 à 10h30, se déroulera un Bolsin avec 4 vaches de la ganaderia de La Espera appartenant à Jean François Majesté. Cette manifestation sera animée par les élèves de l’Ecole Taurine Adour Aficion et sera commentée par Richard Milian

Les Nuñez d’Aguadulce le samedi après midi

Le Samedi 10 Août 2019, l’Ada a programmé un encierro des élevages d’AGUADULCE et de JOSE MARIA ARISTRAIN DE LA CRUZ d’origine Carlos Nuñez. Cette ganaderia revient à Parentis en Born après son beau succès de 2018.

L’Historique de la ganaderia d’AGUADULCE

La ganaderia est créée en 1892 par le Marquis de Villagodio avec des vaches de Veragua et des sementales de Trespalacios auquels seront rajoutés en 1917 deux sementales du Conde de Santa Coloma. A la mort du Marquis en 1920, la ganaderia est annoncée au nom des héritiers puis vendue en 1924 aux frères Ignacio et Antonio Sanchez de Agustinez qui modifient le fer. Plus tard, German Pimentel Gamazo achète la ganaderia puis la revend à Ramon Fernandez Zumel qui en 1958 la cède à Cesar Moreno Erro. En 1990 Isabel Nuñez achète la ganaderia en rajoutant 100 vaches d’origine Carlos Nuñez puis vend à José Maria Aristrain qui l’annonce sous le nom d’Aguadulce en changeant le fer et en rajoutant un lot de vaches des héritiers de Carlos Nuñez.

L’Historique de la ganaderia Hdos JOSE MARIA ARISTRAIN DE LA CRUZ

Elle a été formée en 1926 par les héritiers de Domingo Herranz avec du bétail de Ubago Garrido, des vaches de Veragua et des sementales de Tamarón. Après plusieurs ventes, en 1990 l’élevage est acheté par María Palma Polonio qui élimine le bétail antérieur en 1996 et le remplace par du bétail d’Aguadulce. En 2003 la ganaderia change de nom et de fer et s’annonce Herederos de D. José Maria Aristrain de la Cruz.

  • Dimanche 11 Août :

Hommage aux ganaderos triomphateurs de Parentis

Le Dimanche matin à 11h00 dans le Patio de Caballos, l’Association des Aficionados rendra un hommage aux élevages qui ont triomphé à Parentis en Born à l’occasion du centenaire des corridas.

Novillada du centenaire en hommage aux ganaderos

La Novillada du Centenaire du Dimanche après-midi sera un hommage aux différents triomphateurs de Parentis. Les ganaderias retenues seront celles de : RASO DE PORTILLO, PRIETO DE LA CAL, VALDELLAN, PABLO MAYORAL, LOS MAÑOS et PIO TABERNERO DE VILVIS.

Parentis-Prieto de la Cal-galerie

Périple au Campo

Début Décembre nous avons mis le cap sur la péninsule ibérique avec 4 jours de visites dans les différents élevages. Un parcours marqué par une destination incontournable chez Aguadulce ganaderia triomphatrice de l’édition 2018 et primée par les Amis de Jean Louis Fourquet et l’accessit des Clubs taurins Paul Ricard. Au final, un lot de novillos superbe, de présentation magnifique qui devrait ravir les amoureux du « toro toro ». Le reste de notre voyage, conditionné par l’hommage du centenaire nous a amené chez NOS AMIS de Raso de Portillo, Prieto de la Cal, Valdellan, Pablo Mayoral, Los Maños et Pio Tabernero de Vilvis. Tous sans exception ont une nouvelle fois démontré leur attachement à notre feria et ce qu’elle représente pour eux.

Les curiosités du Cartel de 1919

Comme l’édito le relate, les premières corridas se sont tenues les 28 et 29 Septembre 1919 en hommage aux poilus de la Grande Guerre. Un détail à nos yeux fort important manque à l’affiche de l’époque, c’est le nom de la ganaderia qui est venu lidier à Parentis. On suppose que Pierre Pouly III matador chargé de les tuer, originaire d’Arles avait dû se déplacer avec des toros venus de sa camargue natale mais cela ne reste bien évidemment qu’une supposition…

Les manifestations du Centenaire des Corridas

Cinq évènements vont célébrer le centenaire des corridas parentissoises. Les manifestations débuteront Le Samedi 23 Février avec une première Conférence avec les matadors de toros Alberto Lamelas et Tomas Campuzano. Le Samedi 23 Mars José Luis Palomar Matador de toros et Chroniqueur taurin de la Chaine Télémadrid (sous réserve de confirmation) devrait être l’invité de l’ADA. Enfin Le Samedi 27 Avril c’est Francis Wolff Directeur du département de Philosophie de l’Ecole Normale Supérieure et auteur de l’ouvrage « Philosophie de la corrida » qui sera parmi nous. Les rencontres se dérouleront au Centre Administratif Salle René Labat 1° étage à Parentis en Born à partir de 19h00. L’Entrée est gratuite. A l’issue de ces trois conférences, un apéritif dinatoire se tiendra au Restaurant de la Poste moyennant une participation de 15€ par personne. Les inscriptions seront closes une semaine avant la manifestation. Les deux autres évènements se dérouleront durant la feria le Dimanche matin avec un hommage aux différents ganaderos qui viendront découvrir l’azulejo à leur nom installé dans le patio de caballos et le repas du centenaire ouvert à tous ceux qui le souhaiteront (sur réservation).

Une situation économique insoutenable

Notre feria traverse des moments particulièrement difficiles sur le plan financier. Le système actuel repose sur une logique totalement inadaptée aux réalités économiques. Les novilladas piquées génèrent des coûts insoutenables au regard de la fréquentation. Depuis plusieurs années, le secteur est en crise et il refuse de se réformer. Le nombre de novilladas piquées est en chute libre et il devient impossible de les équilibrer sur le plan financier…. C’est la raison qui nous a conduit à supprimer notre rendez-vous habituel du Dimanche matin….

Parentis-Carballo-Couto de Fornilhos

A propos des novilleros

Lors du bilan de fin de temporada, chacun d’entre nous se demande quels novilleros il va bien pouvoir faire venir la saison suivante… Cette situation est encore plus criante pour l’ADA puisque chacun le sait, nous basons notre feria autour du novillo de respect plus proche du toro de 4 ans que de l’eral beaucoup plus petit… Au vu de l’absence de bagage technique et de recours de l’immense majorité des jeunes toreros, le point d’équilibre est donc impossible…. Cette situation nous conduit à modifier notre approche sur le sujet pour que nos cartels soient le moins déséquilibré possible. En début d’année, nous allons proposer aux aficionados de participer à nos choix concernant les novilleros. Nous dresserons une première liste de 10 novilleros que nous envisageons de retenir pour 2019. Tous nos amis aficionados sont invités à nous faire part de leurs propositions ou de leurs choix au travers de la consultation qui sera lancée sur notre site internet. En cas de révélation novilleril, nous attendrons que les ferias de Séville et Madrid soient passées avant d’annoncer nos cartels définitifs.

Les commentaires sont fermés.