Pamplona : petite oreille pour Talavante, meilleure faena pour Antonio Ferrera

7ème encierro rapide et accidenté (vidéo)
Pamplona-Ferrera


Photo : Javier Arroyo (Aplausos)

Les arènes de Pampelune est une place festive et cela se ressent également dans la distribution des trophées souvent généreux. Mais comme La Miséricordia ne fait pas parti des arènes de première catégorie, ceci explique cela. Malgré le joli coup d’épée de Talavante et son application dans sa faena, le toro n’apportait pas d’émotion. En revanche, la meilleure faena est à créditer une nouvelle fois à Antonio Ferrera. Pour la première fois de la féria, il y eut une bonne mise en suerte grâce au maestro, avec un beau quite. Et après son tercio de banderilles appliqué, il livra une faena avec classe et profondeur. Il tua d’une simple demi-lame avant de recevoir une voltereta quand il alla placer le descabello qui le priva d’un trophée.

Le triomphateur de la veille, Ginés Marin, venu en remplacement du péruvien Roca Rey qui récupère doucement de sa cornada aux adducteurs, fut plus discret face à des adversaires manquant de caste et sans classe.

Toros de Nuñez del Cuvillo, de bonne présentation et de comportement varié, nobles mais sans fond et sans classe, manquant de race.

Antonio Ferrera (silence et vuelta après avis)

Alejandro Talavante (1 oreille et silence)

Ginés Marín (silence et silence)


 

Le 7ème encierro de San Fermin fut rapide en 2min40. Le chrono est du à la perte de temps qu’ils ont mis à entrer dans les chiqueros des arènes. Il a fallu l’arrivée des cabestros qui étaient plus en arrière pour rentrer. Deux coureurs blessés par coup de corne et six autres pour des contusions. Trois toros ont fait la course en tête, se détachant rapide du troupeau.

Les commentaires sont fermés.