Orthez : présentation des matadors et novilleros de la journée taurine 2016

Toros d’Hoyo De Le Gitana et novillos d’El Retamar
Orthez-toros Hoyo de la Gitana

Photo : Commission taurine d’Orthez

  • Descanse en paz, Victor…

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès dans les arènes de Teruel du maestro Victor Barrio. La commission taurine d’Orthez se joint aux milliers de mots de soutien envoyés ces derniers jours à la famille et aux proches du défunt. Qu’il repose en paix

Comme chaque année, la commission taurine d’Orthez cherche à présenter à son public un cartel attractif pour sa corrida des fêtes. Il convient de trouver le juste équilibre entre la qualité technique des matadors qui auront à affronter des toros de respect et leur pouvoir artistique. De même, nous désirons présenter à notre afición des toreros peu rencontrés sur nos terres et auxquels nous avons envie de donner une chance de se faire connaître. En 2016, c’est à Emilio de Justo, torero originaire de Cáceres, que nous tendrons la main en espérant qu’il arrive à démontrer au public tout le bien que nous pensons de sa tauromachie. De plus, nous sommes fiers de proposer le retour dans nos contrées du lidiador Domingo López Chaves, LE torero de la ganadería de Hoyo de la Gitana. Enfin, nous ne doutons pas qu’Alberto Aguilar, rompu aux combats les plus difficiles, saura profiter de ce retour dans le Sud-Ouest pour retrouver la place qui était la sienne, ici même, il y a à peine deux ou trois ans encore.

Domingo López Chaves

Né le 01 août 1977 à Salamanque (Espagne) / Alternative : 15 septembre 1998 à Salamanque. Domingo López Chaves peut être considéré comme LE torero de la ganadería de Hoyo de la Gitana. C’est lui qui tiente toutes les vaches de l’élevage et il a la confiance absolue des éleveurs.  Il signe son retour dans le Sud-Ouest après des années d’absence qui nous ont laissé le souvenir d’un chef de lidia « à l’ancienne » et d’un torero capable d’affronter les plus coriaces toros. Les aficionados ont pu le remarquer à Vic cette année où il a coupé une oreille.

Alberto Aguilar

Né le 23 avril 1986 à Madrid (Espagne) / Alternative : 13 août 2006 à Miraflores de la Sierra. Après une ascension fulgurante dans le cercle des corridas dites « dures » et des triomphes importants comme les 3 oreilles coupées à Dax en 2012 face aux Escolar Gil, Alberto Aguilar revient dans le Sud-Ouest avec l’envie de reprendre la place qui était la sienne. Après la terrible corrida de Saltillo de Madrid et sa grande prestation dans ces mêmes arènes face aux Baltasar Iban en mai, Alberto aura à coeur de démontrer une nouvelle fois son courage et sa soif de triomphes.

Emilio de Justo

Né le 16 février 1983 à Cáceres (Espagne) / Alternative : 26 mai 2007 à Cáceres. Présenté en France en 2006 à Garlin face aux novillos de El Retamar, ce fin torero n’a pas eu de véritable occasion de montrer au public français son talent en tant que matador d’alternative. Soucieuse de nouveauté, la commission taurine a voulu donner une chance à ce torero de gusto.

  • Un duel Franco-Mexicain pour la novillada

Les novillos de El Retamar seront les exigeants arbitres de ce duel entre deux banderilleros aux parcours très différents et atypiques.

Luis David Adame

C’est le petit frère de Joselito Adame. Il est né le 06 octobre 1998 à Aguascalientes (Mexique). Il fait partie des promesses de la torería. Luis David Adame est un torero marqué par ses origines sud-américaines : grand animateur, varié à la cape, spectaculaire aux banderilles, il s’avère fin torero à la muleta. Il a débuté en novillada en mai 2015 à Badajóz et cumule en fin de saison 19 novilladas pour 35 oreilles et 2 queues.  Après son dernier triomphe à Garlin, il fut élu meilleur novillero de la dernière San Isidro de Madrid. Il vient de sortir également en triomphe des arènes de Pampelune en coupant 3 oreilles.

Adrien Salenc

Né le 10 janvier 1997 à Nîmes (France). Adrien Salenc a fait ses gammes à l’école taurine d’El Juli. En 2015, il a engrangé les triomphes, tant en France comme à Dax où il fut déclaré triomphateur des novilladas sans picador qu’en Espagne où il s’est octroyé le prestigieux prix Zapato de Plata de la ville d’Arnedo. Il triomphe à Captieux lors de sa présentation en piquée début juin, et enchaîne un nouveau succés à Istres en coupant 2 oreilles à un novillo de vuelta.  Novillero au grand coeur, banderillero lui aussi, les Retamar seront l’un des ces grands premiers rendez-vous de la temporada.

Orthez-novillos_El Retamar

  • Cartels du dimanche 24 juillet 2016 :

– 11h : novillos de El Retamar pour Luis David Adame et Adrien Salenc

– 18h : toros de Hoyo De Le Gitana pour Domingo Lopez Chaves, Alberto Aguilar et Emilio De Justo

Plus d’informations : http://www.torosorthez.com/?page_id=420

orthez-affichejournee2016

 

Les commentaires sont fermés.