Nîmes : la féria des Vendanges débute ce soir avec les novillos de San Sébastian

Sébastien Castella veut marquer l’histoire (vidéo)
nimes-arènes

Vendredi 16 Septembre Novillada

– 17h30 Novillos de San Sebastian pour Manolo Vanegas Andy Younes et Tibo Garcia

Samedi 17 Septembre Corrida

 – 11h30 Toros de Puerto San Lorenzo pour Juan Bautista Miguel Angel Perera et David Mora

Samedi 17 Septembre Corrida

– 17h30 Toros d’Adolfo Martin Solo de Sébastien Castella

Dimanche 18 Septembre Corrida

 – 11h30 Toros de Victoriano del Rio José Maria Manzanares, Juan Bautista (qui remplace Andrés Roca Rey) et Thomas Joubert (qui confirmera son alternative)

Dimanche 18 Septembre Corrida

– 17h30 Toros de Nuñez del Cuvillo Alejandro Talavante Alberto Lopez Simon et Luis David Adame (qui recevra l’alternative)

 

  • Castella : « Je veux marquer l’histoire de la tauromachie pour ce que je suis capable de faire dans les arènes »

Madrid, 14 septembre 2016.- « Je veux marquer quelques lignes dans l’histoire de la tauromachie, beaucoup ou un peu, mais pas comme le toréro français sorti par la grande porte de Madrid ou ayant fait des saisons importantes en Espagne, le pays taurin par excellence. Non. Je veux le faire pour les faits, pour ce que je suis capable de faire dans les arènes et devant le taureau ».  Sébastien Castella s’exprime ainsi quelques jours avant son rendez-vous à Nîmes le 17 septembre prochain, où il affrontera en solo six taureaux d’Adolfo Martín.

Nimes-Castella-Adolfo2

L’éleveur a mis l’accent sur l’importance de la geste : « C’est la première fois qu’un toréro a dit ‘je veux tuer six taureaux d’Adolfo’ et c’est donc une responsabilité ajoutée. Sébastien n’avait tué aucun de mes taureaux jusqu’à Madrid, et il les a compris parfaitement. A la feria de San Isidro il a tiré pleinement profit de deux taureaux, et il a montré avoir la capacité et le courage pour toréer un de ces taureaux lorsqu’il charge », explique Adolfo Martín.

 

Les commentaires sont fermés.