Mauguio : bonne prestation de Roman Perez qui coupe deux oreilles

Grave blessure de Tomas Cerqueira (résumé vidéo)
Mauguio- roman perez


Photo et CR : Toreria.net pour vuelta

29ème Romeria organisées de concert par la mairie de Mauguio et la peña taurine de Roman Perez. Corrida flamenca animée musicalement par le groupe « Dame la Mano ». A peine 1/5 d’entrée. A retenir, à la fin du paséo une minute de silence en mémoire de Ivan Fandiño et de Louis Nicollin décédés récemment. Trois toreros en piste pour 6 toros de Luc et Marc Jalabert. Tous très bien présentés et demandant une attention de tous les instants. Le second ne se révéla pas très collaborateur. Les 5ème et 6ème très violents. Le 1er donnant des signes de faiblesse. Les poids variant de 480 à 530 kg. 11 rencontres avec la cavalerie. Pour les combattre, au cartel deux toreros français et un espagnol.

Roman Perez (oreille et oreille) Roman Perez accueille le 1er de la tarde par d’élégants capotazo. Une seule pique levée car le toro ne s’emploie pas. La faena équilibrée sur les deux rives mais avec des derechazos beaucoup plus artistiques nous permet de constater une évolution du toréo de l’arlésien. Une lame entière et la 1ère oreille de l’après midi lui est concédée. Son second lui procure une grande frayeur en le collant aux planches au capote de réception. Deux rencontres  bien poussées avec le cheval. Après un brindis au conclave, quelques passes de châtiments, de la difficulté à trouver la distance et des séries essentiellement droitières. A noter toutefois une belle série à gauche. Une mort en deux temps mais efficace. Malgré quelques mouchoirs épars une oreille est donnée par le palco.

Tomas Cerqueira (silence et blessure) ne torée pas beaucoup et cela se ressent. Son premier adversaire ne voulait pas se laisser faire. Ceci entraîna une faena brouillonne car l’animal cherchait les zapatillas. Il toréa essentiellement la corne gauche avec, quelques naturelles bien léchées. Certains risques en fin de prestation avec des molinettes très serrées et silence à causes des aciers. Le 5ème est dur à canaliser au capote. Puissant sous le fer il provoque une chute de la cavalerie. Sa faena de muleta devant un animal sur la défensive qui ne lui laissa que peu d’option est désordonnée et le manque de métier se fait largement sentir. Il se fait prendre dans l’aine en portant l’estocade. D’après nos informations l’artère fémorale aurait été touchée ce qui nécessita son transfert sur Montpellier. Roman Perez tua ce toro d’une entière d’effet rapide.

Emilio Huertas (silence et salut au tiers) reçoit son premier par un jeu de capote violent. Dans le caparaçon il se défend plus qu’il ne combat en sortant seul. Après deux piques, la faena intéressante est équilibrée sur les deux cornes. Mais le public ne semble pas convaincu. Une excellente entière mais beaucoup de mal du puntillero qui fait relever le toro et le public reste de marbre. Le dernier de la course est très violent dés la sortie des chiqueros. Il joue beaucoup de la tête dans la cape. Il pousse bien dans la cavalerie. Toujours aussi violent pendant la faena il oblige le torero à se battre pour obtenir un travail méritant. A retenir quelque naturelles du meilleur goût. Après deux pinchazos une lame entière vient à bout de cet adversaire. Salut au tiers.

PS :
La cornada a sectionné l’artère et de la veine fémorales. Transporté à la Clinique du Parc de Castelnau-le-Lez, le biterrois a été opéré en urgence pendant plus de 4h30 et a nécessité une transfusion de 4 litres. Les dernières nouvelles se veulent rassurantes. 

 

Les commentaires sont fermés.