Madrid : vuelta pour Paco Ureña qui rase le triomphe face aux Adolfo Martin

Double ovation pour Rafaelillo (résumé vidéo)
Madrid_Paco Ureña-adolfo

Photo : Juan Pelegrin (Plaza de toros de las Ventas)

Paco Ureña a rasé la grande porte face à l’ultime toro de la féria, un toro qui embestit avec classe. Il perdit les trophées aux aciers après une bonne faena alimentée par des naturelles de face de hautes tenues. Rafaelillo et Robleño combattirent avec envie, ce qui permis d’entretenir une tarde d’émotion et intéressante d’Adolfo Martin

Toros d’Adolfo Martin, de bonne présentation, compliqués et durs dans l’ensemble, noble mais fade le cinquième, meilleur le sixième encasté, humiliant avec classe.

Rafaelillo (ovation et ovation) fut combattif tout au long de la tarde. Face à son premier adversaire compliqué et dangereux sur la corne droite, il s’engagea et fut volontaire, parvenant à lui voler quelques naturelles méritantes. Il fut appliqué face au quatrième avec peu d’option.

Fernando Robleño (silence et silence) abrégea son premier combat face un opposant qui l’avertit très rapidement. Face au cinquième plus abordable, avec un fond de noblesse mais avec peu de transmission, Robleño livra une faena honorable mais sans chispa.

Paco Ureña (ovation et vuelta après avis) livra deux combats avec envie et sincérité. Face à son premier adversaire compliqué, il combattit avec ses armes, recevant deux volteretas sans jamais rompre. Face à l’ultime, nommé « Murciano » encasté et exigeant qui pouvait se confier sur une passe et s’aviser sur la suivante ou embestir avec classe et profondeur, Paco Ureña s’engagea avec sincérité, reçut une voltereta avant de se remettre entre les cornes, il livra des naturelles de face d’anthologies d’une grande pureté avec classe, profondeur et émotion. Tellement sincère qui ne put retenir son émotion pendant la faena. Une grande faena comme aime le public de Madrid. Il pincha malheureusement et perdit surement les deux oreilles et la grande porte.

RESUME DE LA TARDE DE CANAL PLUS TOROS

 

En matinée, finale du « Camino hacia Las Ventas ».

Erales de Jandilla,

Pablo Mora (1 oreille et ovation après avis)

Carlos Ochoa (ovation après avis et 2 oreilles après avis)

Ángel Tellez (1 oreille après avis et vuelta après avis)

 

 

Les commentaires sont fermés.