Madrid : Oreille de poids pour le novillero Francisco José Espada

Face à un bon novillo d’El Montecillo (vidéo)madrid-espada-montecillo

Photo : Juan Pelegrin (http://www.las-ventas.com/index.asp)

Novillos d’El Montecillo de présentation correcte, de comportement varié. Le quatrième exemplaire, noble, humiliant avec classe et transmission fut fortement applaudi à l’arrastre.

Francisco José Espada (ovation après aviset 1 oreille) face à un premier adversaire peu mobile, il fut appliqué mais sa faena manqua de ryhme et fut inconstant. Deux séries de derechazos notables. Face au bon quatrième, mobile, humiliant et répétant avec classe et transmission, il fut surprenant, se mettant à la hauteur de son adversaire, toréant avec rythme, temple et profondeur. Il paracheva son travail par une estocade sin puntilla.

Posada de Maravillas (silence et silence) face à des adversaires moins propices au succès, il resta discret toute l’après midi, et il repartit sans avoir tâché le costume.

Lama de Gongora (ovation après avis et silence) fut appliqué face à son premier, montrant une certaine classe, toréant avec douceur un animal qui ne se livra qu’à moitié. Face à l’ultime exigeant qui blessa le cheval lors du premier puyazo, il resta en difficulté et écourta les débats.

 

Les commentaires sont fermés.