Madrid : la vaillance de Rafaelillo et le temple de Castella face aux Adolfos

Vuelta pour Rafaelillo après son combat (vidéo)
Madrid-Rafaelillo-Adolfo

Photo : Alvaro Marcos (Plaza de toros de Las Ventas)

Rafaelillo fut le plus en vue de la tarde. Appliqué dans la lidia, il sera le seul à bien mettre en suerte ses adversaires face à la cavalerie et nous avons pu assister enfin à un tercio de trois piques!!!

Toros d’Adolfo Martin, bien présentés dans le type de l’encaste, faisant le job dans l’ensemble au cheval, de comportement varié par la suite manquant de race,de fond et de transmission.

Rafaelillo (silence après avis et vuelta après avis) hérita d’un premier adversaire difficile à fixer, manquant de race et de force, il parvint à lier des séries courtes grâce à sa technique. Face au quatrième brave au cheval, l’Adolfo se montra très compliqué à la muleta semant le danger avec ses charges courtes et vicieuses. Rafaelillo, se croisa, et combattit avec vaillance parvenant à l’obliger à embestir, et lui arracha de belles naturelles avec émotion. Il conclut d’une grande estocade sin puntilla après un pinchazo.

Sébastien Castella (division après avis et ovation) est une des seules figuras à accepter cet affrontement. Pouvant certes mieux faire dans la lidia, il livra une belle prestation mais le public madrilène ne connecta pas avec le français, et lui reprocha peut être un placement trop linéaire, allant peu chercher la corne contraire. Cependant sa deuxième faena fut de belle facture, toréant avec un grand temple et servant des naturelles ralenties face à un noble adversaire mais manquant de transmission. Il conclut d’une belle épée et mérita sans doute mieux qu’une simple ovation.

Manuel Escribano (silence et silence après avis) reçut ses deux adversaires a porta gayola, banderillant plutôt bien mais resta discret face à deux opposants fades.

 

Les commentaires sont fermés.