Madrid : David Mora coupe une petite oreille d’une tarde de peu de contenu

Mauvaise corrida de Parladé (résumé vidéo)
Madrid-David Mora-parladé


Photo : Plaza de Las Ventas « Plaza 1 »

Présence encore du roi émérite Juan Carlos pour la huitième corrida de la féria.

5 toros de Parladé et un toro de Montecillo (4ème) et un sobrero de Montecillo (2ème bis sortit en 5ème) de présentation correcte, certains furent protestés pour manque de trapio, de comportements variés, décastés la plupart et mansos sous le fer.

Curro Diaz (silence et silence) hérita d’un lot décasté, sans option, quelques gestes de classes, mais sans plus, faute d’adversaire.

Ivan Fandiño (silence et silence) vit son premier adversaire de Parladé être renvoyé aux corrales pour faiblesse et affronta son second prévu en cinquième qui se trouva fade et sans fond. Le cinquième, le sobrero de Montecillo, fut un manso dangereux qui attaqua le picador, sautant à la tête du cheval. Le tercio de banderilles fut compliqué, et le basque en finira très rapidement.

David Mora (ovation et 1 oreille) combattit le lot le moins pire. Face au troisième, juste de trapio et qui fit sonner les étriers sous le fer, David Mora montra sa détermination à effacer son calvaire de son premier paseo où il entendit les trois avis. Il débuta par un cambio qui donna le ton mais le toro a tendance à fléchir des antérieurs et manque de fond. Il conclut d’une lame engagée mais en arrière. Face à l’ultime, c’est d’abord Angel Otero qui se distingua aux banderilles et reçut une forte ovation. Son entame, par le bas, laisse envisager une belle faena ; le toro est mobile et noble. Mais après deux séries droitières de qualités, le toro baisse de ton et ira a menos. Entière efficace et oreille généreuse.

 

Les commentaires sont fermés.