Madrid : corrida dure et mansa avec les toros de Dolores Aguirre

Ovation pour les trois maestros du jour. (Résumé vidéo)
Madrid-Pinar-Dolores

Photo : Plaza 1 (Plaza de toros de Las Ventas)

La corrida des Dolores Aguirre ne fut pas une partie de plaisir pour les trois valeureux toreros du jour. Mansos et compliqués, les toros d’origine Atanasio ont mis à l’épreuve l’ensemble des cuadrillas et picadors dans les lidias tout au long de la tarde. Le tendido 7 a même agité le mouchoir rouge pour demander les banderilles noires au troisième toro.

Toros de Doña Dolores Aguirre, sérieux de présentations, mansos et compliqués. Meilleur le premier.

Ruben Pinar (ovation et silence) le premier Dolores fut piqué correctement, poussant sa première rencontre et puissant à l’impact à la seconde en s’employant moins. Le début par le bas est intéressant mais le toro est exigeant et désarme le torero. Ruben Pinar reprend les trastos et servit une bonne série droitière puis le Dolores raccourcit ses charges. Le quatrième manso fuit le combat et met à l’épreuve les hommes.

José Carlos Venegas (palmas et ovation) le second toro se montra distrait dès sa sortie, faisant le tour du ruedo. Il montra plus de violence que de bravoure au premier tiers et chercha rapidement sa querencia. Venegas ne trouva pas se solution et abrégea la faena. Face au cinquième compliqué à piquer mais finissant par s’employer sous le peto. Imprévisible et sur la défensive, Venegas se montra volontaire après deux bonnes paires de banderilles de David Adalid.

Gomez del Pilar (ovation et silence) voulut recevoir son premier opposant à porta gayola avant de devoir se raviser, le toro manso longea les tablas. Il prit 4 picotazos en fuyant les chevaux au contact du fer. Gomez del Pilar combattit avec ses armes. L’ultime est accueilli enfin à porta gayola avant de prendre 3 piques appuyées en sortant seul. Difficile à fixer, et après deux séries droitères le Dolores se refugia rapidement devant la porte toril pour s’y asseoir.

Les commentaires sont fermés.