Istres : Victorino Martin décevants pour la clôture de la féria

Alberto Aguilar coupe la seule oreille (Vidéo)A-Aguilar-istres

On attendait un final enlevé mais les toros de Victorino Martin, père et fils honorés avant la course, en on décidait autrement. Un lot bien présenté dans le type de la maison mais au moral plutôt âpre et compliqué, excepté les 1er et sixième qui offrirent des possibilités au dernier tiers. Uceda Leal et surtout A. Aguilar surent en tirer un petit profit tandis que S. Castella avec le pire sorteo n’eut guère d’option … Un week-end sans pour le biterrois qui était la tête d’affiche de cette feria.

Uceda Leal (ovation et silence) Le petit 1er  montra de bons principes sous l’unique pique et afficha un certain manque de force à la sortie. Uceda Leal au toreo classique et efficace en tira de bons enchainements sur les deux bords avec au moins un superbe par coté. L’ensemble baissa un peu d’intensité sur la fin et la différence de taille ôta de la profondeur au trasteo le tout bien conclut avec l’épée. Son second, manso s’échappa de son unique rendez-vous avec la cavalerie et freina dans la muleta, s’arrêtant à hauteur du madrilène qui insista pour faire évoluer les choses mais en vain.

Sébastien Castella (ovation et silence) Après deux piques sans reliefs, le second Victorino s’abonna aux uppercuts et aux retours violents, s’agenouillant aux sollicitations par le bas. A force d’insister, S. Castella lui volera trois naturelles plus que méritoires avant de s’en défaire en deux temps. Le 5° anodin aussi au cheval fut aussi très compliqué. On pensa que le biterrois l’avait fait rompre par une première série par le bas mais il n’en fut rien, le toro reprenant très vite ses mauvaises intentions, ne se laissant arracher que quelques rares muletazos.

Alberto Aguilar (silence et 1 oreille) Le troisième ne se livrera jamais, s’arrêtant à mi-passe, comme il le fit lors de l’unique puyazo. Alberto eut du mal à trouver le rythme, se faisant désarmer par trois fois, insistant sans guère de résultats pour lui allonger la charge avant de tuer avec difficulté. Le dernier, armé large, fut applaudit à sa sortie, allant de suite avec vivacité au combat. Il prit deux mauvaises piques et confirma ses intentions premières dans la muleta du madrilène qui, avec volonté et vaillance, lia de jolies séries sur les deux cotés, plus à l’aise sur la droite ou il profita des qualités du toro avant de tuer après deux pinchazos, le public demandant et obtenant l’unique trophée de ce final, décevant dans l’ensemble.

 CR: www.toreria.net pour Vuelta

http://fr.feria.tv/video-2572_aguilar-recompense-pour-son-entrega.html

AUTRE RESUME VIDEO :
http://www.corrida.tv/rubriques/actualites/index.asp?id=3063

Les commentaires sont fermés.