Illescas (Tolède) : succès de la « corrida totale » avec le respect des trois tercios

Gomez del Pilar indulte un toro de Victorino
illescas-victorino


Photo et CR : Toreria.net pour vuelta

A la demande des organisateurs, cette corrida a été baptisée par les organisateurs « Corrida Total ». Au vu de la décadence de la quasi-totalité des spectacles taurins en Espagne, un soin particulier avait été exigé dans le respect des trois tercios que doivent se soumettre les toreros et surtout dans le premier tiers. Une corrida dites « totale » qui se doit d’être normale.

Situées à une quarantaine de kilomètres au sud de Madrid dans la province de Tolède, les arènes couvertes de Illescas ont vécu une grande tarde de toros ce 8 octobre. Un succès qui a dépassé même les prévisions les plus optimistes avec cette corrida totale, grâce surtout aux toros de Victorino Martin avec un 1er de vuelta, un toro indulté en 5° position et deux autre toros important, les 4° et 6° mais aussi des toreros « locaux » qui ne toréaient quasiment pas, Cristian Escribano qui a perdu à l’épée deux oreilles de plus au 4° et surtout Gomez del Pilar qui à gracié « Platonico ». R. Rivera étant bien en deçà de ses deux compañeros du jour, mais avec beaucoup d’envie…. C’était leur première ou deuxième corrida de la saison et devant des toros de Victorino Martin.

Vuelta au 1º, « Escogido », nº 60, né en 12/11 et indulto du 5º, « Platónico », nº 4, né en 03/12. Salut des banderilleros David Adalid au 4°, grands tercios de banderilles avec salut de la cuadrilla de Gómez del Pilar au 5°, Raúl Martí et Alberto Zayas et Alfredo et Raul Cervantes  au 6° avec également une ovation à JL Esquivel à cheval… Quatre cinquième d’entrée, dont le tio Adolfo Martin.

illescas-corrida-totale

Cristian Escribano (2 oreilles et salut)

Gómez del Pilar (Salut et deux oreilles et la queue symboliques)

Raúl Rivera (silence et 2oreilles!!! )

Le 1er victorino ne se fera pas prier pour aller trois fois au cheval, la dernière du centre de la piste avant de se livrer avec classe et noblesse dans la muleta efficace et précise de C. Escribano qui profitera au mieux de ses claires embestidas, notamment sur trois séries de naturelles d’école. Les deux oreilles au torero et la vuelta pour « Escogido » sont légèrement surévalués, à cause de l’épée pour l’un, d’un petit manque de chispa pour l’autre….

Le second toro fut reçu à porta gayola par Gomez del Pilar avant qu’il n’éjecte le piquero de sa monture au 1er assaut… La faena du madrilène ne décollera pas devant un victorino moins clair que le précèdent et qu’il occira d’une lame défectueuse.

Beaucoup d’envie chez R. Rivera devant le 3° toro de l’après midi, mais aussi un manque d’expérience qui ne lui permettra pas de s’imposer devant un adversaire court et de plus en plus « tobillero ». Et comme la mise à mort fut approximative….

En seconde mi-temps, tout gagna en intérêt grâce à trois toros de hautes notes que Victorino Martin avait amené à Illescas…. Corrida totale elle le fut à partir de là…

Escribano toréa juste et très bien le 4°, à la cape avant deux piques initiées au milieu du ruedo et un remarquable tercio de banderilles de D. Adalid. Faena intense et très torera d’un garçon dont on peut s’étonner de jamais le voir toréer. Faena de deux grosses oreilles soulignée par trois énormes séries de la gauche…. Et que l’épée fera s’envoler.

Le 5° ira à mas et de loin face au cheval à trois reprises très bien amené par G. del Pilar et sa cuadrilla qui saluera après un autre grand tercio de banderilles. Muleta en main, tout ira d’un intérêt croissant, le torero s’adaptant progressivement aux charges encastées et claires de « Platonico » pour en prendre pleinement la mesure pour enchainer des séries de naturelles énormes… Le victorino répétant inlassablement dans le leurre du jeune torero du coin, les premières demandes d’indulto sont apparues jusqu’à la sortie du mouchoir orange… Trophées maximum pour un autre matador de toros absent des cartels !!!!!

Première pique du centre du ruedo et la seconde à l’opposé de la piste pour le sixième toro superbement piqué par JL Esquivel. R Rivera afficha beaucoup de volonté pour tenter de s’imposer, flanelle en main après un ultime grand tercio de banderilles. Très bien commencé, son trastos ira à menos, ne pouvant se mettre au niveau d’un tel adversaire…. Entière basse au 2° essai et une seconde oreille qui ne s’imposait vraiment pas, tout au plus une pour sa volonté.

CR : Toreria.net

 

Les commentaires sont fermés.