Dax : des toros d’Escolar Gil compliqués et en demi-teinte

Une oreille pour un bon Alberto Aguilar GALERIE PHOTOSDax-Escolar-Aguilar

Toros d’Escolar Gil bien présentés, sérieux sauf le dernier qui eut les cornes abimés. Plus un sobrero 4ème bis du même fer. Ils furent compliqués mais suscitant un intérêt certain, encastés et de comportement varié. Ils donnent l’impression de comprendre vite ce qui se passe et s’avisent au fil du combat sans vouloir dévoiler leur potentiel. Ils furent bravitos sous le fer mais s’employèrent peu ou pas.

Fernando Robleño (silence et ovation) fut appliqué face à un premier opposant manquant de transmission et qui ne s’employa pas. Il livra un combat sincère face au sobrero exigeant, hésitant entre le leurre et les jambes de Fernando. Il réussit à lui tirer des séries méritoires mais échoua à l’acte suprême.

Morenito de Aranda (silence et vuelta) reçut ses adversaires par des véroniques de belles factures et douces. Il fut discret avec le premier qui entra en piste avec vivacité mais alla a menos au fil du combat, raccourcissant sa charge au derniers tiers. Son second fut compliqué, avisé, coupant ses trajectoires. Morenito essaya de combattre mais sans détermination et sans transmission. Auteur d’un estoconazo, il s’imposa une vuelta protestée.

Alberto Aguilar (1 oreille et ovation) resta dans sa dynamique, montrant de l’envie, de la sincérité et de la domination. Le troisième Escolar fut encasté et posséda de la classe dans ses embestidas mais avec une tendance à être distrait à la sortie. Alberto le guida avec détermination et temple lors d’une faena qui alla a mas et avec transmission. Malgré son envie de triompher, l’ultime ne se livra pas malgré un fond de noblesse pour un final manquant d’émotion puis échoua aux aciers.

GALERIE PHOTOS

En matinée, Louis Husson et Ginès Marin qualifiés pour la finale.

Erales de Baltasar Iban donnant du bon jeu

Louis Husson (2 oreilles)

Jean-Baptiste Molas (ovation)

José Antonio Lavado (1 oreille)

Ginès Marin (2 oreilles)

Diego Carretero (silence)

 

Les commentaires sont fermés.