Châteaurenard : Juan Bautista triomphe face à un lot de Fernando Peña infumable

Oreille pour le pirate de Jerez (résumé vidéo)
Chateaurenard_juan bautista2015

Photo et CR ; Toreria.net pour vuelta

les Fernando Peña complètement plombés l’après-midi par leur manque de caste et surtout de forces, le dernier devant même être puntillé en piste, refusant de se relever après quelques muletazos. Coté piques, ce fut tout autant simulé que limité tout comme leur présentation et annoncé à des poids farfelus. Les gros efforts des membres de CAT, de Ch. Rossi et de la municipalité pour remettre en état les arènes de Chateaurenard après l’attentat commis contre celles-ci par les anti-corridas ont presque étaient réduits à néants par six bœufs faiblards. A l’issue du paseillo, Ch. Rossi rappella que nos cultures et nos traditions resteraient debout sous l’ovation d’un public debout avant que les trois toreros soient mis à l’honneur et que B. Planchon remette au nom de l’UCTPRicard une muleta à El Rafi le vainqueur du bolsin. Corrida charra qui ne le fut que par les costumes des toreros et une poignée de vuelta à la mexicaine !!!

Soleil chaud et cigales, ¾ d’entrée, public tout acquit et même plus au pirate de Jerez. Juan Bautista assura l’essentiel par sa parfaite technique tandis que les séquences les plus toreras de l’après-midi sont à mettre au crédit de Roman Perez, ses deux adversaires lui refusant de les exploiter.

Juan José Padilla (1 oreille et vuelta) se montra enjôleur avec le public et en reçut les fruits en retour tant à la cape qu’aux banderilles qu’avec la flanelle devant un toro infirme par faiblesse. Taurinement on ne retiendra que l’estocade mais le public pétitionna avec forces une seconde oreille que le président fort justement conserva. Il se montra tout aussi juste avec les récompenses pour le 4° toro, inexistant celui là au dernier tiers et que l’andalou fut contraint d’expédier très vite et pour lequel le public réclamait à corps et à cris une oreille !!!!!

Juan Bautista (1 oreille et 1 oreille) débuta à genoux le 1er et le 3° tercio, toréant juste et de meilleur son à gauche son faiblard F. Peña. La faena savamment dosée se déroula sans éclats forcement et fut conclue d’un quart de lame et d’un superbe coup de descabello. Face au 5° l’arlésien s’adressa plus au public tout en maintenant à flot un invalide en leur offrant un toreo varié et imagé par le haut, meilleur à gauche, avant de conclure exactement de la même manière qu’avec son précédent et d’avoir la même récompense avec une sortie a hombros en prime.

Roman Perez (silence et ovation) Très décidé Roman Perez le montra dès la réception à la cape du 3° et débuta superbement de la gauche sa faena, liant de magnifiques muletazos suaves et templées avant d’enchainer de la même manière à droite, moment que choisit le toro pour se coucher et refuser de poursuivre. L’arlésien réussit à lui voler encore quelques passes avant de s’égarer avec les épées. Reçut de deux largas de rodilla avant de s’exprimer de belle manière à la cape, le dernier permettra un somptueux début de faena gaucher avant de s’affaler à la sortie d’une magnifique passe de poitrine. Il de relèvera une première fois avant de revenir au sol et d’y rester jusqu’à ce que mort s’en suive… à la puntilla. Désolant

CR : toreria.net pour vuelta

  • Le résumé vidéo de Corrida Tv

http://www.corrida.tv/rubriques/actualites/index.asp?id=3300

 

Les commentaires sont fermés.