Boujan sur Libron : tienta avec Alberto Aguilar et Jorge Isiegas comme invités

Organisée par le club taurin l’Aficion de Béziers
Béziers-aguilar-tienta

Photo et CR : Hugues Bousquet (Lo TaureRoge)

Le Club taurin « L’Aficion » de Béziers organisait dimanche 4 février aux arènes de Boujan une tienta et une lidia en l’honneur et avec sa participation du maestro Alberto Aguilar accompagné du novillero Jorge Isiegas et de trois élèves de l’École taurine Béziers Méditerranée : Anaïs, Lucas et Clement. Sous un soleil radieux entre deux journées pluvieuses (samedi et ce lundi) pas loin de deux cents aficionadas et aficionados ouvraient nous pouvons l’écrire la temporada boujanaise (en attendant le 8 avril celle de Béziers). Quatre vaches de la ganaderia Turquay – origine Santa Coloma – étaient au ruedo et ont permis aux présents de se « régaler » des différentes passes non seulement du Maestro Aguilar mais aussi du novillero espagnol Isieras. .

Naturellement rien n’est comparable entre un maestro, un novillero et les trois élèves de l’école de Béziers quoi que Lucas Miñana excelle toujours un peu plus, Anais s’affirme tout comme Clément. Retenons la bonne tenue de la seconde vache que le ganadero conservera ainsi que peut être la quatrième

Nous attendions beaucoup d’Alberto Aguilar face à un novillo de La Cravenque, surtout après ses « faenas » face aux quatre vaches, hélas l’animal fût impossible des son début à toréer, dangereux ses cornes ne visaient que le ciel  – cela constaté aux piques – et après trois ou quatre capotes le Maestro « posait » les stratos. C’était mieux ainsi.

Après ses 90 minutes passées autour du ruedo boujanais une cinquantaine de personnes se retrouvait pour un excellent repas à la hauteur de la bonne matinée. Le président du club L’Aficion Bernard Mula, dans une courte allocution, remerciait les adhérents ayant participé à l’organisation de la journée et rappelait l’importance de matinée comme celle-ci pour la défense de notre passion toujours menacée par des irresponsables. Sous de chaleureux applaudissements il remettait en gage d’amitiés et de remerciements à Alberto et Jorge un trophée avec une bouteille de vin du domaine viticole Augé. Robert Mula invitait alors Emmanuel Turquay à le rejoindre pour le féliciter pour sa seconde et quatrième vache tientée le matin.

Les commentaires sont fermés.