Bayonne : programme de la féria de l’atlantique du 5 et 6 septembre 2015

Toros de Pedres, Garcigrande et Joselito
bayonne_feria2015

Samedi 5 septembre à 11h00 :

Finale Novillada sans picador avec des erales du Lartet pour Adrien Salenc et Baptiste Cissé.

Voilà un 1er cartel matinal fort intéressant, avec 2 jeunes qui reviennent à Bayonne après s’être qualifiés le 15 août dernier.

Adrien Salenc est le novillero sans picador, dont parle le plus le milieu taurin. Issu de l’école taurine du Juli, il recèle des qualités impressionnantes à son niveau. Il vient d’enchainer, ainsi, succès sur succès dans toutes les arènes où il se produit tant en Espagne qu’en France.

Baptiste Cissé est lui aussi sur une trajectoire des plus intéressantes et que tous les aficionados du Sud Ouest se proposent de soutenir.

 Mont de Marsan_nsp_Adrien Salenc

Samedi 5 septembre à 17h30 :

Toros de Pedrés pour Eugenio de Mora, Juan Del Alamo et Juan Leal

La première grande sensation torera de San Isidro 2015″, ainsi parlait Marc Lavie, le très respecté Directeur de l’hebdomadaire « Semana Grande », d’Eugenio de Mora à l’occasion de sa 2° comparution, ce mois de mai à Madrid. « Eugenio de Mora qu’on a hâte de revoir toréer », ajoutait-il encore.

« Recital d’Eugenio de Mora » pour le journal Marca, « Eugenio de Mora et le paradis de la mémoire » pour le quotidien La Razon, « Oreille « de ley » à la profondeur, au clacissisme de Eugenio de Mora » pour El Mundo, … autant d’articles, autant d’éloges pour qualifier la remarquable prestation madrilène du toledano.

Avec 2 oreilles coupées, donc, cette année à Madrid, Eugenio de Mora a vu s’ouvrir les portes des grandes arènes, confirmant dans celles-ci son grand succès madrilène : Pampelune, Gijon, Albacete, Madrid à nouveau pour un 3° contrat pour la Feria d’automne et Bayonne le samedi 5 septembre, face aux toros de présentation majeures de Pedrés.

Comment oublier, en effet, les qualités de ce torero, qui eut pour parrain d’alternative à Tolède, ni plus ni moins que le Maestro Curro Romero et pour témoin José Tomás et pour sa confirmation à Madrid César Rincón et Enrique Ponce ?

Un des journaux madrilènes n’hésita pas même au lendemain de ce succès à Madrid à titrer avec force : « Eugenio de Mora et Morenito de Aranda : des toreros pour faire exploser un système pourri ! ». Bayonne a donc souhaité apporter pour cette temporada de la nouveauté, de l’originalité et a imaginé un cartel plein d’audace.

 madrid_eugenio de mora

Dimanche 6 septembre à 11h :

Novillos de « Joselito » pour Louis Husson, Joaquin Galdos et Pablo Aguado

Novillada de Joselito : Bayonne a une relation particulière avec le Maestro Joselito. Chacun a en mémoire les toros puissants et vibrants, déjà lidiés à Lachepaillet. Joselito est une référence. C’est donc le grand retour de cet élevage qui connait un excellent moment puisque l’un de ses toros a été gracié, la semaine dernière, dans la région de Murcie par Alberto Lopez Simon.

Des toros exigeants qui passionnent les aficionados et devant 3 jeunes qui promettent particulièrement :

– le français Louis Husson, qui est devenu le numéro 1 français en 2015.

– la révélation de la saison le péruvien Joaquin Galdos que toute l’Espagne s’arrache et qui enchaine les triomphes.

– et enfin, le vainqueur 2014 à Bayonne des novilladas sans picadors : Pablo Aguado qui triomphe très fort en cette saison, et ce dés le début à Olivenza : 2 oreilles, Séville: 1 oreille.

 Saint Perdon_Joaquin Galdos

 

Dimanche 6 septembre à 17h30 :

Toros de Garcigrande pour le Rejoneador Leonardo Hernandez et les toreros Sébastian Castella, Iván Fandiño et Joselito Adame.

Un cartel exceptionnel pour la clôture de la temporada 2015 à Bayonne : 7 toros pour une corrida événement. Et un élevage que toutes les stars s’arrachent : celui de Garcigrande, dont on ne compte plus en effet les triomphes cette année, tout comme l’an passé et en premier lieu à Bayonne pour un final mémorable, avec 6 oreilles coupées, les 3 toreros sortant a hombros et 2 toros ayant les honneurs d’une vuelta posthume. Les toros de Garcigrande pour cette dernière corrida seront eux aussi d’une présentation remarquable.

Le Rejoneador Leonardo HERNANDEZ. En ouverture, un cavalier exceptionnel ! 2 Grandes Portes à Madrid au mois de mai et une série impressionnante de triomphes pour ce cavalier hors pair et spectaculaire : Malaga, Ciudad Real, Huesca, El Puerto de Santa Maria, Santander. Un grand moment en perspective.

Star parmi les stars, Sebastian CASTELLA a pris en cette temporada 2015 une dimension tout à fait exceptionnelle. Triomphateur absolu de la Feria de la San Isidro 2015, à Madrid, Sébastien a fait l’unanimité parmi les aficionados et la presse. Des faenas d’anthologie, d’une intensité et d’une profondeur remarquables. Un Castella éblouissant qui a enchainé toute la saison d’immenses succès à Valencia, Gijon, Pampelune, Béziers, El Puerto de Santa Maria, Saint Sébastien, … Et Bayonne n’oublie pas qu’il fut l’un des grands artisans de la corrida de clôture de l’an passé.

Tout comme Bayonne a encore en mémoire les 4 oreilles d’Iván FANDINO, la saison dernière, ou encore la remarquable faena pour la corrida des Fêtes de cette année, perdant les 2 oreilles à l’épée. Le torero basque n’hésite pas, d’ailleurs, à dire que Bayonne est sa plaza fétiche.

Joselito ADAME, le numéro 1 mexicain, enfin, signe en cette année 2015 sa temporada la plus remarquable, avec des succès réguliers tout au long de la saison, Madrid, Séville, Dax, Burgos, Malaga, … Un toreo à la fois fondamental et fleuri qui impose et donne une dimension nouvelle à cette star incontestée d’Aguascalientes.

 Bayonne - Ivan Fandiño

Réservation Bureau des Arènes :

Horaires: 10h00-13h00 et 16h00-19h00 du lundi au vendredi. Sans interruption: samedi 5 et dimanche 6 septembre à partir de 10h00.

Abonnements, tarifs peñas, offres olé d’jeuns au bureau des arènes uniquement.

Billets à l’unité dans les points de vente habituels et internet.

Internet: 24h/24h. www.corridas.bayonne.fr

Pour joindre le bureau des arènes: 0 970 82 46 64.

 

Les commentaires sont fermés.