Bayonne : présentation complète de la féria de l’Atlantique 2016

Los Maños, Pedrés, Roca Rey, Castella, Curro Diaz…
Bayonne-Pedres2015-feria

2, 3 et 4 septembre : un week end exceptionnel

Bayonne s’apprête à vivre un week-end taurin explosif. Pas moins de 4 rendez-vous pour ce 1er week-end de septembre, avec à chaque fois un spectacle riche d’intérêt, dont notamment :

– les toros de Pedrés après leur grand triomphe l’an passé à Bayonne.

– un cartel unique et rarissime avec les 3 toreros qui ont gracié chacun un toro en 2016 : Curro Diaz un Victorino Martin, Manuel Escribano un Victorino Martin, Ivan Fandiño un Mollalta.

– la présentation des novillos de Los Maños, élevage qui a connu vueltas, indulto et des corridas concours gagnées à Vic-Fezensac et Saragosse.

– le torero numéro 1 actuel : Sébastian Castella.

– la révolution Roca Rey !

 

  • VENDREDI 2 SEPTEMBRE 19 h 30 : Exceptionnelle novillada de Los Maños

C’est « LA » novillada à voir en cette temporada estivale. L’élevage aragonais de Los Maños est suivi depuis un certain temps déjà par les plus fervents aficionados a los toros. L’an passé, un toro de cet élevage a été gracié pour la 1ère fois dans les arènes de Saragosse
Pour la Feria de Pentecôte 2016, un toro de Los Maños a gagné de manière spectaculaire la Corrida Concours de Vic Fezensac.

Pour affronter ces novillos très attendus, un cartel de choix :

Manolo VANEGAS

C’est le numéro 1 actuel des novilleros. Un torero aguerri, puissant, à l’affiche de toutes les Ferias en France et en Espagne. 2 oreilles cette année à Alés. Oreilles encore à Parentis, Riscle, Roquefort. 3 oreilles à Arles pour la Feria du Riz. Du savoir, de la technique et un bagage déjà éloquent.

Luis David ADAME

Il a un nom. Ne lui manquait plus que le prénom. C’est chose faite depuis le 16 mai à Madrid pour la célèbre Feria de la San Isidro. L’impact fut impressionnant. Madrid à ses pieds. La gloire et le sang : une oreille et blessure. Son palmarès est en cette année déjà amplement parlant : 4 oreilles à Gijon, 3 oreilles à Garlin, 2 à Orthez. Oreilles encore à Mugron, Soustons, Hagetmau, Santander. C’est un garçon qui va marquer cette nouvelle génération par la beauté et la force de sa tauromachie.

Adrien SALENC

Il a été en 2015 le numéro 1 incontestable chez les novilleros sans picadors. Ses débuts en juin à Captieux ont confirmé qu’il est un futur grand. 2 oreilles. Depuis, Adrien est annoncé dans de nombreuses arènes en Espagne et en France, comme à Béziers -1 oreille- où la finesse de son art a séduit aficionado et grand public.

Un grand rendez-vous à ne pas manquer !!

 

  • SAMEDI 3 SEPTEMBRE : la Journée « Toros et Rugby »

– 16h : avec la Corrida de Pedrés

– 18h30 : retransmission sous chapiteau du match Aviron -Section Paloise

C’est écrit au fronton de notre plaza, à Bayonne : Toros, Rugby et Fêtes sont le socle de nos élans collectifs. Le samedi 3 septembre, le calendrier du Top 14, place le match de l’Aviron Bayonnais à Pau en concurrence directe de l’horaire initial de notre corrida de Pedres. La Ville de Bayonne a donc pris la décision d’avancer l’heure du paseo de la corrida de ce samedi à 16 heures afin de rendre compatible le suivi des deux évènements et d’en faire un macro-événement « Toros et Rugby » !

Pedrés est un nom mythique. Après les légendaires « Fraile » qui ont connu des heures de gloire dans les arènes de Lachepaillet, Bayonne a vécu ces 2 dernières années 2 corridas extraordinaires avec des toros spectaculaires de l’élevage du Maestro Pedrés.

Dans les années 1950, Albacete est le foyer de la révolution artistique du toreo : Pedrés, Chicuelo II et un torero baroque gitan Chamaco prennent d’assaut le monde taurin et multiplient la création de suertes plus spectaculaires les unes des autres. Ainsi, naitra la « Pedresina » de son inventeur Pedro Martinez Pedrés. Le Maestro a connu une carrière brillante, après une alternative remarquée dans les arènes de Valence en 1952, car il n’y eut pas de témoin, la corrida étant un mano a mano avec Litri. Depuis il a crée de toutes pièces un élevage spectaculaire, d’origine Aldeanueva. Le plus pur d’Aldeanueva, comme le sait tout le campo de Salamanca, est aujourd’hui entre les mains de Pedrés et se trouve tout près de la frontière du Portugal.

Des maestros vedettes pour affronter un tel élevage et un cartel exceptionnel, rarissime. Les 3 toreros ont chacun gracié un toro en cette année 2016.

Curro Diaz un Victorino Martin, Manuel Escribano un Victorino Martin à Séville et Ivan Fandino un Mollalta. Du jamais vu !

CORRIDA DE PEDRES à 16h :

Curro DIAZ

Il est le 1er grand triomphateur de Madrid en 2016, coupant 2 oreilles, avec sortie par la Grande Porte. Depuis Vic Fezensac l’a vu s’illustrer de manière extraordinaire, mais aussi Azpeitia, Labrède, Mont de Marsan, Dax, et surtout Calasparra où il a gracié un toro de Victorino Martin. C’est un torero unique, racé qui connait une année 2016 exceptionnelle.

Manuel ESCRIBANO

Il aura marqué l’histoire de la tauromachie en graciant en avril un toro exceptionnel de Victorino Martin dans les arènes de Séville. C’est le 1er grand coup de tonnerre de 2016. Datilero, un toro de Miura, avait lancé sa carrière. Un Victorino la consacre. Mais un toro de l’élevage d’Adolfo Martin a blessé grièvement Manuel à Alicante fin juin. Une blessure qui l’a éloigné en ce début d’été des ruedos. Bayonne l’attend !

Ivan FANDIÑO

C’est le torero qui a marqué, ces dernières années, à la fois les arènes de Bayonne et de Madrid. Idole du et au Pays basque, Bayonne est « son » arène. Il y a coupé 1 oreille l’an passé, 4 l’année précédente tout comme à Mont de Marsan, 3 oreilles. Madrid en a fait une idole en 2014 au cours d’une après midi vibrante. Iván Fandiño vient de signer un moment inoubliable dans la carrière d’un torero, le 6 août dernier, en obtenant la grâce d’un toro de Mollalta.

 

  • DIMANCHE 4 SEPTEMBRE: Finale Novillada sans picadors et Corrida d’Alcurrucen.

– 11 heures : Finale Novillada sans picadors.

4 Erales du Lartet pour les triomphateurs Baptiste Cissé et Diego San Roman en mano a mano.

– 17H30 : CORRIDA D’ALCURRUCEN

Sébastien CASTELLA

Le numéro mondial indiscutable en 2015. Triomphateur absolu de la Feria de la San Isidro à Madrid. Annoncé 4 fois cette année à Madrid, dont pour la corrida la plus importante de l’année, la Corrida de la Bienfaisance. Et le chemin continue : 2 oreilles à Arles, 2 oreilles à la Feria de Pentecôte à Nîmes, ainsi qu’ à Granada, Leon, Béziers. 3 à St Sever et Eauze. Prestation remarquable encore à Bayonne pour la Feria des Fêtes. Et puis Sébastien a signé un retentissant solo aux Saintes Maries de la Mer, coupant 6 oreilles et une queue, avant de s’apprêter à réaliser un nouveau exploit comme seules les grandes stars en font : un solo face à 6 toros d’Adolfo Martin fin septembre à Nîmes. Bayonne, une de ses arènes préférées, l’attend pour une corrida qui s’annonce exceptionnelle.

Daniel LUQUE

16 oreilles depuis 2010 à Bayonne !! Son palmarès est impressionnant et inégalé. Une tauromachie allurée, tout en finesse. Fin juillet la redoutée Azpeitia a applaudi sa tauromachie et ce concept propre aux toreros de sa dimension. A Dax, l’épée l’a privé de 2 oreilles après une faena exceptionnelle.       

Andrés ROCA REY

Le célèbre journaliste Marc Lavie parle de Roca Rey comme d’un « torero d’époque ». Rarement un nouveau matador aura eu autant d’impact sur le monde taurin. Tout est facile chez lui. Et naturel. Jamais un tel phénomène n’était apparu en si peu de temps. Les triomphes succèdent aux triomphes, 3 oreilles à Valence en début de saison, puis 2 oreilles et la queue à Olivenza, 2 oreilles à Arles et surtout 2 oreilles à Madrid comme un terrible coup de semonce !

Depuis, Roca Rey est sur un nuage. C’est un enchainement sans fin de triomphes, Mont de Marsan au nez et à la barbe du Juli, Badajoz, Huesca, Valencia, Santander, Pontevedra, Béziers, Dax, Pampelune, Saint Sébastien… La liste est longue et n’est pas prête de se finir. Il est déjà à ce jour numéro 2 au classement des toreros.

Bayonne-arène-toros

  • Renseignements :

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et 16h à 19h.

Vendredi 2, Samedi3, Dimanche 4 Septembre ouvert à partir de 10h sans interruption…

Abonnements, tarifs peñas, offres olé d’jeuns au bureau des arènes uniquement.

Billets à l’unité:

  • Offices de tourisme: Bayonne, Anglet et Biarritz
  • Internet 24h/24h .www.corridas.bayonne.fr

Pour joindre le Bureau des Arènes: 0 970 82 46 64

 

 

Les commentaires sont fermés.