Arles : programme de la féria du Riz du 10 et 11 septembre 2016

Corrida Goyesque, concours et novillada
arles-affiche_riz2016

Souvent imitée mais jamais égalée, la Goyesque d’Arles continue d’innover et de surprendre pour demeurer un rendez-vous phare de la saison taurine.

L’édition 2016 réserve à ce titre une première mondiale: un matador va toréer dans des arènes qu’il aura lui même décorée. Et pas n’importe lequel: Luis Francisco Espla, l’un des maestros les plus respectés, mais aussi un artiste aguerri et inspiré en dehors des ruedos. C’est Arles qu’il a choisi pour un retour en piste unique, le 10 septembre prochain. Autre événement dans l’événement, la présence de Paco Montalvo, violoniste virtuose, qui avec l’orchestre Chicuelo accompagnera les faenas d’Espla, du génie Morante de la Puebla, et de Juan Bautista pour son unique paseo arlésien de la temporada.

Cette Goyesque sera le pont d’orgue d’une feria du Riz originale et prestigieuse avec le retour de la corrida concours, ses toros de respect et ses encastes diverses (Puerto San Lorenzo, Escolar Gil, Alcurrucen, Tajo y la Reina, Flor de Jara, Robert Margé). C’est face à ce bétail sur lequel il a bâti sa carrière que l’Arlésien Mehdi Savalli fêtera ses 10 ans d’alternative. Deux toreros en pleine ascension l’entoureront le 11 septembre: Morenito de Aranda et Fortes. L’un comme l’autre feront leur premier paseo à Arles. La jeunesse triomphante va les précéder en piste avec la novillada matinale reprogrammée lors de cette feria du Riz à la suite des intempéries de Pâques. Au cartel, l’Arlésien Andy Younes, le Mexicain Leo Valadez et le Vénézuélien Manolo Vanegas. Trois à la personnalité forte, qui font partis des plus grands espoirs de leur catégorie. En l’espace de deux jours et trois spectacles, ce sont donc toutes les sensibilités tauromachiques qui seront représentées lors de cette feria du Riz 2016.

  • Samedi 10 septembre – 17h

Corrida « La Goyesque d’Arles »

Toros de Zalduendo pour Luis Francisco Espla, Morante de la Puebla et Juan Bautista

La corrida événement de la temporada Française

Le maestro Espla revient pour un jour dans l’arène qu’il aura lui même décoré. Un retour sept ans après sa despedida Madrilène au cours de laquelle il ouvrit la grande porte après une leçon de tauromachie face à «Beato» de Victoriano del Rio. Pour l’accompagner, le génie de la Puebla, Morante un artiste unique dans l’histoire de la tauromachie. Dernièrement ses faenas d’anthologies de Séville et d’Aranjuez ont été décrites par les aficionados et la presse comme le sommet de l’art taurin. Et enfin Juan Bautista auteur d’un formidable début de saison 2016 d’abord à la Féria de Madrid où il coupa une oreille incontestable et incontestée et ensuite à Nîmes où il a été le triomphateur de la Féria de pentecôte 2016.

 

  • Dimanche 11 – 11h

Novillada  » Competencia « 

Deux élevages français Blohorn et Laget pour trois novilleros talentueux : le mexicain Leo Valadez, le vénézuelien Manolo Vanegas et le français Andy Younes. Tous trois triomphateurs de ce début de Temporada 2016.

Bayonne-Vanegas-Los Manos

 

  • Dimanche 11 septembre – 17h

Corrida Concours « Diversité pour le retour de la Concours »

6 toros de 6 ganaderias prestigieuses. Face à eux, Mehdi Savalli qui fêtera ses 10 ans d’alternative entouré de 2 toreros importants Morenito de Aranda et Jimenez Fortes qui se présenteront à Arles.

Ganadería d’El Puerto de San Lorenzo (origine Atanasio Fernández et Lisardo Sánchez), installée sur la commune de Tamames (Salamanque – Espagne) – Finca Puerto de la Calderilla – Ancienneté : 24 avril 1982

Ganadería de José Escolar (origine marqués de Albaserrada), installée sur la commune de Lanzahíta (Ávila – Espagne) – Finca Monte Valdetiétar – Ancienneté : 24 mars 1985.

Ganadería d’Alcurrucén (origine Carlos Núñez), installée sur la commune de Navalmoral de la Mata (Cáceres – Espagne) – Finca Egido Grande – Ancienneté : 18 juin 1989.

Ganadería de José Miguel Arroyo Delgado « Joselito » (origine Juan Pedro Domecq, Torrestrella et Carlos Núñez), installée sur la commune de Cáceres (Espagne) – Finca San Juan de Piedrasalbas – Pas ancienneté.

Ganadería de Flor de Jara (origine Conde de Santa Coloma et Joaquín Buendía Peña), installée sur la commune de Colmenar Viejo (Madrid – Espagne) – Finca Zahurdón – Pas d’ancienneté.

Ganadería de Robert Margé (Cebada Gago – Núñez del Cuvillo – Santiago Domecq), installée sur la commune de Fleury d’Aude (Hérault) – Finca Domaines des Monteilles – Pas d’ancienneté.

 

Les commentaires sont fermés.