Arles : la commission taurine a dévoilé les cartels de la temporada arlésienne 2018

Féria de Pâques et la féria du Riz (vidéo)
Arles-affiche-feria2018

En réunissant les principales figuras (El Juli, Juan Bautista, Roca Rey, Perera, Fandi, Manzanares, Castella, Diego Ventura…) et les meilleurs espoirs actuels (Ginés Marin, José Garrido, Luis David Adame et Andy Younes…), les arènes d’Arles offrent pour 2018 un programme des plus prestigieux, avec une variété vouée à satisfaire toutes les sensibilités tauromachiques.

Arles est depuis longtemps une référence en matière d’équilibre des cartels. Les toreros consacrés et ceux en passe de l’être affronteront dans l’amphithéâtre romain des corridas sérieuses, dont le comportement peut réserver des surprises. Celle du Freixo en est la preuve : en 2017, à Bayonne, les toros de l’élevage d’El Juli, toréée par Juan Bautista et Roca Rey, fut tout près de remporter le prix de la ganaderia la plus torista. Loin de s’en détourner, les deux toreros ont décidé de s’offrir une deuxième manche aux côtés du ganadero, lors d’une corrida événement.

Événement aussi avec la confrontation des deux grands triomphateurs de la saison madrilène, Miguel Angel Perera et Ginés Marín, accompagnés d’Andy Younes. Les trois seront réunis face à des Jandilla, ganaderia triomphatrice de la temporada 2017, dont les toros ont démontré que la classe n’est pas incompatible avec la caste.

Événement encore le lundi matin avec les trois as du rejoneo face aux toros du San Pelayo : Andy Cartagena, Leonardo Hernandez et le grand re- tour de Diego Ventura. La corrida de l’après-midi marquera le retour des Alcurrucén à Arles pour les présentations de José Garrido, Luis David Adame et le retour d’El Fandi, grand maestro des banderilles.

Événement enfin pour la feria du Riz avec la « Goyesque d’Arles », rendez-vous le plus prestigieux de la temporada française. Juan Bautista, Sébastien Castella et José Maria Manzanares feront face à des toros de Victoriano del Río. Le dimanche, trois toreros en pleine ascension seront confrontés au fer mythique de Baltasar Iban : Emilio de Justo, révélation des ferias du sud-ouest, Juan del Álamo, triomphateur à Madrid en 2017, et l’Arlésien Juan Leal.

  • Les cartels de la féria de Pâques :

Vendredi 30 mars
– 16h30 : Course Camarguaise. Concours de Manades

Samedi 31 mars
– 16h30 : 6 toros d’El Freixo pour El Juli, Juan Bautista et Andres Roca Rey

Arles-31mars2018

Dimanche 1 avril
– 11h : 6 novillos de Los Galos – Jalabert – Concha y Sierra Blohorn – Pages-Mailhan – Callet pour Adrien Salenc, El Adoureño et El Rafi

– 16h30 : 6 toros de Jandilla pour Miguel Angel Perera, Ginès Marin et Andy Younes

Arles-1avril2018

Lundi 2 avril
– 11h : Rejon 6 toros de San Pelayo pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Leonardo Hernandez

– 16h30 : 6 toros d’Alcurrucen pour El Fandi, José Garrido et Luis David Adame

Arles-2avril2018

  • Les cartels de la féria du Riz

Samedi 8 septembre
– 17h : « La Goyesque d’Arles »
Toros de Victoriano Del Rio pour Juan Bautista, Sébastien Castella et José Marie Manzanares
Le nom du scénographe sera annoncé courant Mai. Orchestre Chicuelo avec les chœurs Escandihado et la Soprano Muriel Tomao

Dimanche 9 septembre
– 17h : Toros de Batasar Iban pour Emilio de Justo, Juan del Alamo et Juan Leal

Arles-fériaRiz2018

Arles-tarif2018

Les commentaires sont fermés.