Aire sur l’Adour : Grande déception venant des Prieto de la Cal

Triomphe d’Andy Younes en matinée. GALERIE PHOTOSAire-adour-serrano-prieto

Toros de Prieto de la Cal, de présentation correcte au niveau du trapio, seul la diversité des pelages faisant effet sur les gradins. Leur comportement fut très décevant, sans moteur, fades, éteints, et très discrets sous le fer. Ils ne laissèrent aucune option aux toreros du jour. Plus un sobrero du même fer 5ème bis suite à l’incident du titulaire, qui s’affala dès sa sortie (nerf touché à la devise ? autre ?). Impossible à rentrer ni à puntiller, il fut tué par le vétérinaire.

Décevant également l’affluence, seulement une demie arène s’était déplacée et réfugiée à l’ombre pour ce cartel pourtant de haute tenue…

Marc Serrano (vuelta et silence) reçut son premier opposant par de véroniques douces. Sa faena fut appliquée mais sans aucune transmission du à la fadeur de son opposant. Il s’imposa une vuelta peu nécessaire. Il fut sans options à son second. A noter l’excellente paire de banderilles de Manolo de los Reyes qu’apprécia Fernando Sanchez.

Javier Castaño (ovation et silence) après les deux premiers tercios discrets, Javier entama sa faena par deux séries prometteuses mais son opposant se décomposa et se défendit sur place. Après quelques avertissements, Javier abrégera. Son second fut intéressant lors des trois rencontres bien orchestrées par Tito Sandoval puis un tercio de banderilles faisant monter l’émotion. Salut de David Adalid et Fernando Sanchez. Javier entama sa faena mais son opposant s’arrêta de suite, éteint, il abrégea les débats.

Manuel Escribano (silence et silence) très apprécié du public aturin, reçut ses opposants à genoux puis posant les banderilles avec enthousiasme. Il fut par la suite sans option, forcé d’abréger ses combats par manque d’adversité.

Le prix mis en jeu par les peñas aturines au meilleur picador fut justement attribué à Tito Sandoval.

http://www.feria.tv/video-2570_les-prieto-touchent-le-fond-de-la-cal.html

En matinée, 3 erales de Casanueva de Guillaume Bats nobles, meilleur le troisième.

Louis Husson (ovation) fut discret face à un opposant manquant de transmission

Andy Younes (1oreille et 1 oreille) après son triomphe de vendredi soir au Certamen des écoles taurines de Canal plus toros en Espagne, Andy montra de l’envie et fut auteur de bons passages, parfois avoir classe et parfois avec brusquerie.

Les commentaires sont fermés.